NOUVELLES

Uruguay : la vente légale de cannabis devrait débuter en "décembre, janvier" (Mujica)

12/03/2014 06:17 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Le vente de cannabis sous contrôle de l'État en Uruguay pourrait débuter "en décembre, janvier", a indiqué mercredi à Santiago du Chili le président uruguayen Jose Mujica, précisant que le produit serait cultivé sur "un terrain militaire".

"Nous mettons en place le mécanisme. Il est probable qu'en décembre, janvier (2015), cela commence. C'est complexe, car il s'agit de réguler un marché", a déclaré M. Mujica au journal La Tercera de Santiago, où il a assisté mardi à la prise de fonctions de la présidente Michelle Bachelet.

Les cultures seront réalisées "sûrement sur un terrain militaire", a-t-il ajouté. "Il y aura probablement des producteurs privés, mais sous certaines conditions. Nous allons travailler avec des clones, afin de reproduire le même code génétique" pour permettre la traçabilité du produit, a-t-il poursuivi.

"Nous ne voulons pas être producteurs pour exporter ni compliquer la vie des voisins (...) N'allez pas croire que c'est de la vente libre, que nous allons ouvrir un commerce et que celui qui vient de l'étranger... non, non, non ! Régulation ne signifie pas +Vive l'anarchie !+", a assuré M. Mujica.

L'Uruguay est devenu en décembre le premier pays au monde à voter la légalisation de la marijuana, de la production à la vente aux particuliers, a priori dans des pharmacies, sous condition de s'inscrire sur un registre national des consommateurs, réservé aux citoyens et résidents uruguayens majeurs.

L'autoculture devrait également être permise, mais les décrets d'application précisant les détails de la mise en oeuvre du texte n'ont toujours pas été publiés. Ils sont attendus d'ici avril.

pa/ad/hdz/ai

PLUS:hp