NOUVELLES

Turquie: un policier décède accidentellement à l'occasion d'une manifestation

12/03/2014 05:32 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Un policier turc âgé de 30 ans mobilisé contre les manifestations antigouvernementales organisées après la mort d'un jeune de 15 ans en Turquie est mort mercredi soir à Tunceli (est) des suites d'une crise cardiaque, ont rapporté les médias turcs.

Selon une déclaration de l'hôpital public de la ville citée par l'agence de presse Dogan, ce policier est décédé après avoir été incommodé par des gaz lacrymogènes, alors qu'il participait à une intervention contre des manifestants.

Le quotidien Hürriyet citant la police a également rapporté la mort mercredi soir à Istanbul d'un homme d'une vingtaine d'années lors d'une rixe impliquant des manifestants.

La police n'est pas impliquée dans ce décès, a ajouté le journal sans donner d'autres détails.

Des dizaines de milliers de Turcs sont descendus mercredi dans les rues à l'occasion des funérailles d'un adolescent, Berkin Elvan, décédé mardi des suites de blessures provoquées par la police lors de la fronde antigouvernementale de juin 2013.

Des affrontements ont éclaté dans de nombreuses villes du pays, dont Istanbul, Ankara, Izmir (ouest) ou Eskisehir (nord-ouest) entre la police et les protestataires, qui ont scandé des slogans hostiles au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Cette vague de protestation intervient à moins de trois semaines des élections municipales, alors que le pouvoir est englué depuis trois mois dans un scandale de corruption sans précédent.

pa/ai

PLUS:hp