NOUVELLES

Tokarski a fait réfléchir Therrien

12/03/2014 12:41 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Même si Dustin Tokarski a seulement neuf matchs d'expérience dans la Ligue nationale, Peter Budaj n'était pas un choix automatique pour l'important match de mercredi soir.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

C'est ce qu'a laissé entendre Michel Therrien, mercredi, après l'entraînement matinal du Canadien (35-24-7) en vue du duel de la soirée contre les Bruins de Boston (42-17-5).

L'entraîneur-chef a certes confirmé Budaj, mais pour le vote de confiance, on repassera...

« On a décidé hier d'attendre 24 heures, a dit Therrien pour expliquer pourquoi il a attendu à mercredi pour confirmer son gardien. On a opté pour Budaj, avec ses résultats passés contre les Bruins. Mais Dustin a joué un excellent match à Anaheim. Sa performance a fait en sorte qu'on a eu des débats. Le crédit lui revient. »

Tokarski, rappelons-le, avait réussi 39 arrêts dans un gain de 4-3 en tirs de barrage contre les puissants Ducks, mercredi dernier. Et depuis ce match, Budaj en a arraché : 5 buts sur 23 tirs le lendemain à Phoenix, et une courte sortie samedi contre les Sharks. Après deux buts, il était invité à s'asseoir au banc à la faveur de Tokarski.

Therrien a toutefois bien consulté ses statistiques. Budaj présente une fiche de 4-1-0, avec une moyenne de 2,34 contre les Bruins.

Pendant ce temps, Carey Price s'est de nouveau entraîné avec ses coéquipiers, mais aucune date de retour au jeu n'a été avancée.

Revoici Bouillon

À la ligne bleue, Francis Bouillon disputera son premier match depuis le 8 février. Le vétéran a été laissé de côté pour 15 des 16 dernières rencontres du Tricolore.

« Quand tu ne joues pas, tu t'entraînes fort et tu es deux fois plus en forme, estime l'athlète de 38 ans. Mais tu n'es pas en forme de match. C'est d'avoir la tête haute, de retrouver ta confiance. C'est ça qui devra revenir vite. »

Bouillon disputera seulement un 39e match cette saison, et ce, même s'il est resté en santé toute la saison. L'ajout des vétérans Douglas Murray et, plus récemment, Mike Weaver, de même que les rappels des jeunes Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi ont amputé son temps d'utilisation.

« Ça a été une saison difficile pour moi, a admis le numéro 55. Ce n'est pas évident d'être laissé de côté, de jouer et de ressortir de la formation, mais c'est un rôle qu'on m'a donné et je l'ai accepté. C'est dur pour la confiance. En tant que joueur, tu es fier et tu veux faire partie des six défenseurs. Ça n'a pas été le cas, mais j'ai travaillé fort à chaque entraînement. »

Bouillon avait été laissé de côté une première fois le 22 novembre. Depuis, il a assisté à 28 des 44 matchs du CH du haut de la passerelle. Dans les 16 matchs qu'il a disputés au cours de cette séquence, il affiche un rendement de +1.

Pour son retour, tout indique qu'il formera un duo avec P.K. Subban.

Sans Parros

À l'avant, George Parros sautera son tour. La nouvelle est généralement banale, mais pas dans ce cas-ci. Acquis pour ajouter du muscle à la petite équipe du Canadien, le fier-à-bras a disputé les quatre matchs de son équipe contre les Maple Leafs et les deux contre les Bruins, deux des trois équipes avec le plus de combats dans la LNH cette saison.

« On a beaucoup d'attaquants, a rappelé Therrien, au sujet des 15 attaquants en santé à sa disposition. On a composé notre quatrième trio avec des gars intenses et de caractère. Ce n'est jamais facile de tasser des joueurs, mais on doit créer une chimie dans l'équipe et avoir de la stabilité.

« On a besoin de plus de contribution à 5 contre 5, pas seulement du trio de David Desharnais. Je veux la même chose avec Tomas Plekanec, avec Lars Eller. Il faut trouver les bonnes combinaisons avec la venue de Thomas Vanek. Ça nous prend la contribution de non seulement trois trios, mais de quatre trios. »

Là aussi, Therrien a bien consulté les statistiques. Le Tricolore vient au 29e rang dans la Ligue nationale pour les buts à 5 contre 5, avec 99. Seuls les misérables Sabres (81) sont moins féconds.

Outre Parros, Dale Weise et Rene Bourque seront laissés de côté. Pour Bourque, il s'agira d'une quatrième fois cette saison. À la ligne bleue, Mike Weaver sautera son tour.

Les trios à l'entraînement mercredi :

  • Pacioretty-Desharnais-Gallagher
  • Vanek-Plekanec-Gionta
  • Galchenyuk-Eller-Brière
  • Moen-White-Prust
  • Bournival-White-Parros-Weise

PLUS:rc