NOUVELLES

Même sans coup d'éclat, les d.g. sont satisfaits de leur réunion annuelle

12/03/2014 06:44 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

BOCA RATON, États-Unis - Les directeurs généraux de la Ligue nationale de hockey ont mis fin à leur réunion annuelle et se sont dit satisfaits des nombreuses discussions qu'elle a générées, même si elles n'ont pas mené à des changements importants.

Une poignée de d.g. ont indiqué que ces trois jours de rencontres ont été très productifs en raison de la quantité et de la qualité des idées qui y ont été échangées, dont la possibilité de voir plus de jeux admissibles à la révision vidéo, des contestations des entraîneurs et de jouer à trois contre trois en prolongation.

«On a eu beaucoup de discussions sur plusieurs aspects du jeu, a dit Mike Gillis, des Canucks de Vancouver. C'est la plus productive des réunions annuelles que nous ayons eues en six ans.»

Ces idées n'ont toutefois pas été retenues et seront revisitées plus tard. Seulement trois recommandations ont fait leur chemin jusqu'au Comité de compétition: de changer de côté pour la prolongation, de reculer les joueurs de centre commettant des infractions lors des mises en jeu au lieu de les chasser et de faire en sorte que les ailiers soient plus espacés l'un de l'autre à l'extérieur des cercles sur les mises en jeu.

Le Comité de compétition, en juin, et ensuite le Bureau des gouverneurs devront approuver ces changements afin que le livre des règles soit modifié pour la prochaine saison. Les directeurs généraux ont aussi accepté une interprétation plus libérale de la règle concernant les buts marqués avec le patin — ceux-ci seront maintenant tolérés pour autant que la lame ne quitte pas la glace — et ce changement n'a pas besoin d'une autre approbation pour entrer en vigueur.

Le commissaire, Gary Bettman, a dit de ses recommandations qu'elles représentent la meilleure façon de modifier légèrement un sport qui a été encensé au cours de la semaine passée au Boca Raton Club. Les directeurs généraux ne souhaitaient pas apporter des changements que pour apporter des changements.

«Nous ne sommes pas aux prises avec d'importants problèmes, a noté Bettman. C'est dû à l'incessant travail qu'effectuent les directeurs généraux. Le cadre d'une telle réunion permet d'avoir des discussions franches, mais sur un ton plus léger, au sujet de plusieurs idées. Ça vous permet de discuter de quelle façon elles fonctionnent ou non.»

La plupart du temps, les d.g. ont expliqué pourquoi certaines idées ne fonctionnent pas. La prolongation plus longue ou à trois contre trois, plus de jeux admissibles à la reprise vidéo, un système de contestation des entraîneurs et l'obstruction envers les gardiens ont généré beaucoup de discussions, mais pas de consensus pour que des changements soient immédiatement proposés.

Bettman a indiqué que plus de travail pourra être effectué sur ces points avant que ne se réunisse le Comité de compétition ou quand les d.g. se réuniront pendant la finale de la Coupe Stanley. Mais certains ont bien apprécié que se garde de tout chambarder.

«Je suis heureux qu'on n'ait pas rendu plus de jeux admissibles à la reprise vidéo», s'est réjoui Craig MacTavish, des Oilers d'Edmonton.

Certaines modifications mineures pourraient être apportées à ce chapitre dans un avenir plus ou moins rapproché, dont de donner plus de pouvoir à la salle de contrôle de Toronto sur les buts et même d'installer des moniteurs au banc des punitions afin de déterminer s'il y a eu obstruction envers le gardien.

D'autres idées pourraient être considérées pour 2015-16 et les saisons subséquentes en vertu des discussions qui ont eu lieu à Boca Raton cette semaine.

Il n'y a pas beaucoup d'attrait pour des changements majeurs cependant. Comme l'a rappelé le commissaire Gary Bettman, beaucoup de travail a déjà été effectué pour modifier et améliorer le sport.

«Les règles sont ce qu'elles sont et de tous les fronts, y compris du côté des joueurs, il n'y a pas de consensus pour apporter des changements significatifs présentement, a dit le commissaire. (...) Il n'y a pas d'annonce majeure ou de changement important. Il y aura quelques recommandations, qui seront étudiées, mais tout le monde devrait apprécier le sport de la façon dont il est actuellement joué.»

PLUS:pc