NOUVELLES

Les commotions cérébrales sont moins fréquentes, selon Gary Bettman

12/03/2014 01:36 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

BOCA RATON, États-Unis - Le nombre de commotions cérébrales est en baisse cette saison dans la LNH, selon Gary Bettman, mais le commissaire n'a pas donné de statistiques à l'appui.

Les données colligées par la ligue permettent toutefois de constater qu'il y a moins de commotions cérébrales que la saison dernière, a affirmé Bettman. La ligue avait partagé ces informations lors des assemblées des directeurs généraux précédentes.

«Nous avons des chiffres, mais nous ne sommes pas prêts à les révéler, a dit Bettman mercredi. Si nous choisissons de les révéler lorsque la saison sera terminée, nous les révèlerons, mais je crois qu'il est juste de dire qu'elles sont en baisse.»

Bettman a cité le désir d'attendre la fin de la campagne pour avoir un portrait global de la situation, plutôt que des statistiques provisoires à ce stade-ci de la saison.

Il a félicité Brendan Shanahan pour les améliorations apportées au département de la sécurité des joueurs, ajoutant que «la ligue va dans la bonne direction». Il a même qualifié cette baisse de «significative».

«Ça dépend de la définition, a-t-il dit. Selon moi, ça veut dire que ce déclin est bon pour la santé de la ligue, et c'est un bon jeu de mots si vous pensez à ce que je viens de dire.»

À la fin de l'assemblée des directeurs généraux à Boca Raton, Bettman a par ailleurs réitéré ce que Bill Daly a dit plus tôt cette semaine — que l'aventure en politique de Pierre Karl Péladeau n'a aucun impact sur la LNH.

«Vous prenez pour acquis que quelque chose a changé, a-t-il fait remarquer, répétant à maintes reprises que la ligue ne songeait toujours pas à entreprendre un processus d'expansion. Québécor a, depuis toujours, exprimé de l'intérêt. Je souhaite bonne chance à M. Péladeau dans ses nouveaux projets, mais dire que Québécor ou que quelqu'un d'autre à Québec serait ou ne serait plus intéressé, c'est faux.»

Il y a toutefois une chose au Canada qui pourrait affecter la ligue au cours des prochains mois: la valeur du huard.

Après qu'ont eut avancé à la réunion des gouverneurs de décembre dernier que le plafond salarial pourrait s'élever à 71 millions $US, Bettman a dit que le plafond de la saison prochaine pourrait être de 1 million $ à 2 millions $ en-deçà de ce montant.

Bettman est aussi revenu sur la décision de la LNH ne réduire la pénalité imposée aux Devils du New Jersey pour avoir tenté de contourner le plafond salarial en mettant Ilya Kovalchuk sous contrat en 2010.

Les Devils devaient initialement être soulagés de leur choix de première ronde en 2011, 2012, 2013 ou 2014 ainsi que de celui de troisième ronde en 2011 en plus de verser une somme de 3 millions $, mais la ligue a décidé de réduire le montant de l'amende et de redonner au club son choix de première ronde — même s'il pourrait s'agir du 30e.

«Je crois que dans les circonstances, la pénalité aurait pu, et aurait dû, être adaptée, a mentionné Bettman. C'est toujours une pénalité très sévère, considérant le fait que les Devils ne participent pas aux séries éliminatoires, parce que non seulement ils pourraient perdre un choix de repêchage, mais ils pourraient perdre le premier. En conséquence, dans les circonstances, j'étais très à l'aise avec cette modification.»

PLUS:pc