NOUVELLES

Le président syrien Bachar el-Assad est montré auprès de civils déplacés

12/03/2014 03:45 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

DAMAS, Syrie - Lors d'une rare apparition publique, le président syrien Bachar el-Assad a visité des civils déplacés, mercredi, dans une banlieue de la capitale, a indiqué la télévision d'État.

La visite dans un refuge pour personnes déplacées à Adra, au nord-est de Damas, était la première apparition publique d'Assad à l'extérieur de la capitale depuis août. Dans un peu plus de quatre mois, son mandat de sept ans viendra officiellement à échéance. Des responsables syriens affirment que l'élection présidentielle se tiendra dans les délais prescrits.

Bachar el-Assad a laissé entendre qu'il pourrait briguer de nouveau la présidence. L'élection doit se tenir entre 60 et 90 jours avant la fin du mandat, le 17 juillet.

Dans le reportage de la télévision d'État, le président affirme que son administration continuera de «combattre le terrorisme et les terroristes qui chassent les gens de leurs maisons et commettent des crimes affreux à leur endroit». Le gouvernement persiste à qualifier les rebelles au pays de «terroristes».

Des photos publiées par le bureau du président montrent Bachar el-Assad s'adressant à des femmes, la plupart tenant un enfant dans leurs bras.

Également mercredi, le Parlement syrien s'est réuni pour discuter d'une loi électorale qui doit permettre, au moins en théorie, un système politique multipartite en Syrie. On ignorait quand les parlementaires pourraient voter sur le projet de loi.

Le conflit syrien, qui en est dans sa quatrième année, a tué plus de 140 000 personnes. Il est de plus en plus marqué par des combats sectaires, opposant des rebelles sunnites à de multiples minorités en Syrie, incluant les chrétiens, les shiites et les alaouites, la minorité à laquelle appartient la famille du président Bachar el-Assad.

PLUS:pc