NOUVELLES

L'avocat de Duvalier craint une «guerre civile» en cas de décision défavorable

12/03/2014 02:42 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

PORT-AU-PRINCE, Haïti - L'avocat principal de l'ancien dictateur haïtien Jean-Claude Duvalier a prévenu mardi que les juges seront responsables d'une «guerre civile» si jamais un tribunal d'appel tranche en défaveur de son client.

Reynold Georges a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse, après avoir porté en appel une décision qui pourrait envoyer «Baby Doc» Duvalier en procès pour différents crimes, dont des atteintes aux droits de la personne.

Un tribunal a demandé le mois dernier une enquête plus approfondie sur les crimes qui auraient été commis pendant le règne de 15 ans de Duvalier.

Cette décision permet aux procureurs de présenter de nouvelles preuves et possiblement d'envoyer l'ancien dictateur en procès.

Duvalier est rentré en Haïti en 2011, après un exil de 25 ans. Des accusations de corruption et d'atteintes aux droits de la personne ont été logées contre lui.

PLUS:pc