NOUVELLES

L'Allemagne n'est pas dépendante du gaz russe, estime Merkel

12/03/2014 09:00 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

L'Allemagne n'est pas dépendante des livraisons de gaz russe et ne s'attend pas à des problèmes d'approvisionnement, a indiqué la chancelière allemande Angela Merkel dans un entretien à la presse allemande, jeudi, balayant des critiques polonaises en ce sens.

"Nous nous fournissons à 35% avec du gaz de Russie, cela ne nous rend pas dépendants", a affirmé Mme Merkel dans un entretien au journal Passauer Neue Presse (PNP).

"Les entreprises allemandes ont misé sur le gaz russe en connaissance de cause. Des contrats ont été signés, certains sur le très long terme et jusqu'ici la Russie a toujours livré", a-t-elle ajouté.

La chancelière allemande répondait ainsi directement aux critiques du Premier ministre polonais Donald Tusk qui avait affirmé lundi que "la dépendance de l'Allemagne au gaz russe (pouvait) limiter réellement la souveraineté de l'Europe" face à Moscou, notamment sur la question de l'Ukraine.

Mme Merkel et M. Tusk se sont rencontrés mercredi, à Varsovie, et ont annoncé que l'Union européenne envisageait d'adopter une nouvelle série de sanctions contre la Russie pour faire pression en faveur d'un dialogue avec le gouvernement ukrainien.

Dans l'entretien au PNP, Mme Merkel appelle une fois de plus Moscou à "respecter la souveraineté et le territoire" ukrainiens et elle qualifie de nouveau l'annexion de la Crimée de "contraire au Droit international".

"Les frontières ne doivent pas être modifiées unilatéralement", a-t-elle poursuivi.

hap/ih

PLUS:hp