NOUVELLES

La neige perturbe le transport aérien dans l'est du Canada

12/03/2014 08:06 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Une tempête de neige s'intensifiait mercredi soir dans l'est du Canada, provoquant l'annulation de dizaines de vols dans les principaux aéroports.

Des dizaines de retards étaient signalés aux aéroports de Toronto, Ottawa, Québec et Montréal, où la neige était accompagnée de fortes bourrasques de vent.

La tempête en provenance du Midwest américain devait laisser de 15 à 25 centimètres de neige à Montréal mais jusqu'à 50 dans la chaîne de montagnes des Appalaches le long de la frontière américaine, selon l'alerte lancée par le service météorologique canadien.

Elle devait gagner dans la nuit les provinces Maritimes, où un mélange de neige, de pluie verglaçante et de pluie était attendu au Nouveau-Brunswick, à l'Ile-du-Prince-Edouard, ainsi qu'en Nouvelle-Ecosse.

Plus tôt dans la journée, un carambolage impliquant une vingtaine de véhicules s'était produit dans le sud de l'Ontario, mais sans faire de blessés graves, selon la police de cette province. Dans tout le sud de l'Ontario et au Québec, la visibilité était réduite sur les routes et la chaussée glissante.

A Montréal, la mairie a annoncé une mobilisation "de toutes ses forces vives pour procéder aux opérations de déneigement", qui devaient impliquer "1.000 travailleurs et autant d'appareils pour braver la tempête".

Il ne s'agit que de la deuxième ou troisième tempête de neige d'importance à frapper l'est du Canada depuis le début de l'hiver, qui a surtout été marqué par la persistance d'un temps très froid.

Selon la mairie de Montréal, la ville n'a reçu que 188 cm de neige depuis le début de l'hiver, soit moins que la moyenne des 34 dernières années, qui est de 2 mètres. L'hiver le plus neigeux à Montréal fut celui de 2007-2008, avec 506 centimètres.

Après la tempête, les températures, qui étaient montées légèrement au-dessus du point de congélation ces derniers jours, devaient à nouveau se mettre à redescendre. Le mercure doit ainsi chuter à -18 degrés Celsius dans la nuit de jeudi à vendredi à Montréal.

jl/mdm

PLUS:hp