NOUVELLES

Golfe: réunion des gouverneurs des banques centrales malgré les tensions

12/03/2014 12:50 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Les gouverneurs des banques centrales des six monarchies du Golfe se sont réunis mercredi pour discuter de la lutte contre le financement du terrorisme en dépit des tensions avec le Qatar.

"Nous sommes un comité technique et nous n'interférons pas dans la politique", a indiqué à la presse le gouverneur de la banque centrale du Koweït Mohammad al-Hashel à l'occasion de cette réunion qui intervient dans un contexte de crise au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont en effet décidé la semaine dernière de rappeler leurs ambassadeurs au Qatar, pays accusé d'ingérences dans leurs affaires internes et de soutien à la mouvance islamiste.

Le Qatar a nié ces accusations et affirmé qu'il était attaché à l'indépendance de sa politique étrangère.

Ces quatre pays ainsi que le Koweït et le sultanat d'Oman font partie du CCG, créé en 1981 et qui regroupe les monarchies pétrolières contrôlant 40% des réserves mondiales de brut.

"La dispute n'a aucun impact sur notre réunion. Tous les membres sont présents et ont contribué activement à cette rencontre", a souligné M. Hashel.

Les gouverneurs des six pays du CCG dont le Qatariote, cheikh Abdallah ben Saoud Al-Thani, ont en effet assisté à cette 59e session ordinaire du conseil des gouverneurs.

Selon M. Hashel, la réunion a été consacrée aux efforts déployés individuellement ou collectivement par ces pays pour combattre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

oh/ak/hj/vl

PLUS:hp