NOUVELLES

Egypte: deux cadres des Frères musulmans arrêtés dans le Golfe (Parquet égyptien)

12/03/2014 03:03 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Deux cadres des Frères musulmans ont été arrêtés dans le Golfe, a annoncé mercredi le Parquet égyptien, qui recherchait les deux membres de cette confrérie déclarée "terroriste" en Egypte pour leur implication présumée dans des violences l'été dernier.

Le communiqué du ministère public précise qu'Akram el-Chaer, ex-parlementaire, a été arrêté en Arabie saoudite, et Mohamed el-Qabouti au Koweït. Ces deux Etats soutiennent le nouveau pouvoir installé il y a huit mois par les militaires au Caire après la destitution de Mohamed Morsi, un Frère musulman.

Depuis l'arrestation du premier président élu démocratiquement du pays, les autorités ont lancé une répression de ses partisans qui a fait au moins 1.400 morts selon Amnesty International. En outre, des milliers de personnes ont été arrêtées et la quasi-totalité de la direction des Frères musulmans encourt désormais la peine de mort dans plusieurs procès, à l'instar de M. Morsi lui-même.

Des sources judiciaires ont précisé que les deux hommes étaient cités dans plusieurs affaires, dont l'une aux côtés du Guide suprême de la confrérie, Mohamed Badie, ainsi que pour "violences" et "terrorisme" après l'attaque d'un commissariat à Port-Saïd à la mi-août.

Fin décembre, après un attentat meurtrier pourtant revendiqué par un groupe jihadiste sans lien connu avec la confrérie, Le Caire a déclaré les Frères musulmans "organisation terroriste". Depuis, leurs centaines de milliers de membres encourent des peines de prison pour possession de littérature du mouvement islamiste vieux de 85 ans, tandis que leurs dirigeants risquent la peine capitale.

str-sbh/feb

PLUS:hp