NOUVELLES

Les Bruins viennent facilement à bout du Canadien (PHOTOS)

12/03/2014 10:15 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - L'étincelle à l'attaque que doit fournir Thomas Vanek se fait toujours attendre, et le Canadien a subi une quatrième défaite en cinq matchs, mercredi, en s'inclinant 4-1 face aux Bruins de Boston.

Carl Soderberg, son 12e, Patrice Bergeron, 19e, Milan Lucic, 20e, et Zdeno Chara, 15e, ont animé l'attaque des Bruins (43-17-5), qui ont collé un sixième gain.

Vanek a récolté une passe — un premier point en trois sorties pour lui dans son nouvel uniforme — sur le 12e filet de David Desharnais, au moment où c'était 4-0.

Le Tricolore (35-25-7) a eu l'avantage 36-32 au chapitre des lancers, mais Peter Budaj a perdu son duel contre Tuukka Rask. Carey Price ne marque pas de but, mais on doit avoir sûrement hâte à son retour au jeu dans le camp bleu-blanc-rouge.

«Je ne suis pas inquiet pour ce qui est du moral du groupe, a commenté l'entraîneur Michel Therrien, quand on a évoqué les problèmes à l'attaque de l'équipe. Nous allons continuer de travailler, être plus soucieux de détails que nous devons améliorer. Et de bonnes choses vont arriver.»

Rask se dresse

Les 13 arrêts de Rask ont d'ailleurs marqué le premier vingt. Ça, et l'inefficacité du CH en supériorité numérique. Rask s'est entre autres dressé devant Max Pacioretty et Alex Galchenyuk, au terme d'échappées. En supériorité, on a manqué de finition sur les rares occasions qu'on a créées.

«Nous n'avons pas mal joué, a mentionné Vanek. Nous nous sommes bien bagarrés. Si seulement nous avions pu marquer un but ou deux en première période.»

À l'autre extrémité de la patinoire, Budaj a été peu occupé, mais il a réalisé deux beaux arrêts — sur les cinq au total — à l'aide du bouclier.

Des Bruins voraces

L'incapacité des hôtes à ouvrir le score est vite revenue les hanter en deuxième période. Beaucoup plus affamés, les Bruins ont profité d'une maladresse du jeune défenseur Jarred Tinordi. Soderberg a récupéré la rondelle près du filet et il a aisément déjoué Budaj, à 1:33.

Après deux minutes et demie, les visiteurs détenaient un avantage de 7-1 dans les lancers.

Le Canadien a laissé filer une troisième chance en supériorité. Tomas Plekanec a raté la cible sur une échappée — une troisième!

Les Bruins, eux, n'ont gaspillé aucune munition. Bergeron a doublé l'avance, à 9:25, au terme d'un bel échange avec Brad Marchand. Andrei Markov a bêtement perdu l'équilibre à la ligne bleue adverse et on a pu détaler à trois contre un.

«La ligne est mince entre la victoire et la défaite, a souligné Therrien. Les deux premiers buts des Bruins sont attribuables à de grosses erreurs. C'est ça qui nous a coûté le match.»

Interrogé à savoir si l'équipe avait connu un relâchement au deuxième tiers, Therrien a répondu que c'est un manque d'exécution, pas un manque d'effort, qui avait provoqué la perte des siens.

Brandon Prust a bien tenté de fouetter ses coéquipiers, en engageant le combat avec Kevan Miller. Le Canadien a repris quelque peu de couleurs, et il a bien failli rétrécir l'écart vers la fin. Vanek a cogné à la porte, en compagnie de Plekanec et de Brian Gionta.

Mais Lucic a fait 3-0 à 18:32. Après avoir sorti du jeu le défenseur Alexei Emelin à l'autre bout, le gaillard s'est amené en territoire ennemi avant de dégainer sur réception de la passe de Jarome Iginla. Une frappe qui a glissé entre les jambières du gardien.

En troisième, Chara a porté un dur coup dès la 23e seconde. La «tour de contrôle bostonienne» a pu s'avancer, tirer et concrétiser son propre retour de lancer, comme si rien n'était.

Therrien a procédé à des remaniements de trios. Vanek a été jumelé à Pacioretty et à Desharnais, et l'unité a fait 4-1, à 2:46. Gallagher a retrouvé Galchenyuk et Lars Eller, comme en début de saison, tandis que Daniel Brière a été muté avec Plekanec et Gionta. Mais ces autres changements n'ont pas plus ranimé l'offensive.

INOLTRE SU HUFFPOST

CH vs Bruins (Rencontre du 12 mars 2014)
La saison 2013-2014 de la LNH en vidéos