NOUVELLES

Bayern Munich - Procédures pour banderoles homophobe et politique (UEFA)

12/03/2014 01:00 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Des procédures disciplinaires ont été ouvertes mercredi contre le Bayern Munich pour deux banderoles, une à caractère politique pro-Kosovo et une autre à caractère homophobe, lors d'un match en Ligue des champions, a indiqué l'UEFA.

Le club bavarois est également visé pour coup d'envoi tardif du match, où ont été brandies ces banderoles dans les rangs des fans bavarois, mardi soir en 8e de finale de Ligue des champions contre Arsenal (1-1).

Ces cas seront traités le 20 mars par l'instance disciplinaire de l'UEFA.

Le Bayern doit d'abord répondre de "comportement discriminatoire de ses supporters", selon les termes du communiqué de l'UEFA.

Des images d'une banderole à caractère homophobe (avec l'inscription "Gay Gunners" et le dessin d'un personnage fesses nues tendues vers un canon) circulent ainsi depuis mardi soir sur le net et les réseaux sociaux.

Une autre banderole est taxée d'"illicite" par l'UEFA. Cette dernière mentionnait, selon des photos circulant également depuis mardi soir sur le net, "say no to racism, yes to Kosovo" ("dites non au racisme, oui au Kosovo", ndlr).

Le Kosovo est pour l'heure seulement autorisé par la Fifa à disputer des matches amicaux. Ancienne province serbe, le Kosovo a été le théâtre d'un conflit (1998-1999) entre indépendantistes albanais kosovars et forces de Belgrade. En février 2008, la majorité albanaise du Kosovo a proclamé l'indépendance de ce territoire, que la Serbie refuse de reconnaître.

pgr/stt/fbx

PLUS:hp