NOUVELLES
10/03/2014 01:27 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

Ukraine: Ban appelle à éviter actions précipitées et provocations verbales

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé lundi à "s'abstenir de toute action précipitée et de toute provocation verbale" dans la crise en Ukraine.

Se déclarant "de plus en plus préoccupé", M. Ban a souligné que "de récents évènements, en Crimée notamment, ont encore approfondi cette crise", faisant apparemment référence à l'annonce d'un référendum.

Le parlement pro-russe de Crimée a convoqué ce référendum pour dimanche afin de décider d'un rattachement éventuel de la péninsule à la Russie. Ce scrutin est jugé illégal par Kiev et les Occidentaux.

"Je demande instamment à tous les camps de s'abstenir de toute action précipitée et de toute provocation verbale", a ajouté M. Ban.

Afin de résoudre la crise, il a appelé à respecter le principe de règlement pacifique des conflits inscrit dans la charte de l'ONU ainsi que "l'unité, la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine".

Il a enfin demandé "aux autorités compétentes de s'assurer que les droits de l'homme de tous en Ukraine sont respectés, avec une attention particulière pour les droits et protections des minorités".

Le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les droits de l'homme Ivan Simonovic se trouve depuis la semaine dernière à Kiev où il a rencontré notamment le Premier ministre Arseni Iatseniouk, a indiqué le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric.

M. Simonovic devait se rendre lundi soir à Kharkiv et il a aussi l'intention de visiter dans les prochains jours Lviv et Simféropol (Crimée). Sa visite en Ukraine est prévue jusqu'au 15 mars.

M. Dujarric a aussi indiqué que le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, devait se rendre à l'ONU à New York "au cours de la semaine", dans le cadre d'une visite aux Etats-Unis prévue à partir de mercredi.

M. Iatseniouk pourrait rencontrer à New York M. Ban ainsi que les membres du Conseil de sécurité mais la date de sa venue n'a pas encore été fixée.

Le Conseil de sécurité se réunit une nouvelle fois lundi après-midi à huis clos sur la crise ukrainienne. Cette réunion informelle, qui commencera à 15H00 locales (19H00 GMT), a été demandée par l'Ukraine, dont le représentant à l'ONU assistera aux discussions.

Il s'agit de la cinquième réunion du Conseil sur ce dossier en dix jours. Le Conseil n'a pour l'instant pas réussi à adopter une position commune sur la crise ukrainienne. Moscou, membre permanent du Conseil, dispose d'un droit de veto et à ce titre peut bloquer toute prise de position de cette instance.

avz/bdx

PLUS:hp