NOUVELLES
10/03/2014 06:18 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

SXSW: Edward Snowden prononce une conférence par téléconférence depuis Moscou

AUSTIN, États-Unis - L'ex-analyste de la NSA Edward Snowden s'est adressé à une salle comble lundi au festival South By Southwest (SXSW) à Austin, au Texas, affirmant avoir agi parce qu'il estimait que la constitution des États-Unis avait été «massivement» violée.

M. Snowden, qui a pris la parole via une téléconférence retransmise en direct depuis Moscou, fait face à des accusations d'acte délictueux grave par les États-Unis après avoir révélé l'existence d'un vaste programme de surveillance de la NSA.

Deux représentants de l'American Civil Liberties Union, Christopher Soghoian et Ben Wizner, ont aussi pris part à l'événement en discutant avec lui pendant une heure.

M. Snowden a abordé différents dossiers, donnant entre autres des conseils aux citoyens américains pour renforcer le caractère privé de leur navigation dans internet. Il a notamment mentionné le service gratuit Tor, un logiciel qui permet de chiffrer le trafic de site web, et a invité l'industrie de la technologie à lancer davantage de logiciels et d'applications pour aider à protéger la vie privée des internautes.

L'informaticien ne semblait pas avoir de regrets quant à ses révélations sur les méthodes de surveillance du gouvernement américain.

«J'ai prêté serment pour soutenir la Constitution et j'ai vu que la Constitution avait été massivement violée», a-t-il déclaré.

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, lui aussi en fuite, a également pris la parole lors d'une conférence au festival SXSW samedi. M. Assange a trouvé refuge à l'ambassade de l'Équateur, à Londres.

PLUS:pc