NOUVELLES
10/03/2014 08:41 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

Paris condamne l'attaque d'un photographe de l'AFP par des colons en Cisjordanie

Paris a condamné lundi l'attaque perpétrée vendredi par un groupe de colons contre la voiture d'un photographe de l'AFP en Cisjordanie, et appelé les autorités israéliennes "à faire toute la lumière sur cet incident".

"La France rappelle son attachement et son engagement (...) pour la défense de la liberté d'expression et d'information. Partout dans le monde, les journalistes doivent pouvoir exercer leur mission librement", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal.

"Nous appelons les autorités israéliennes à faire toute la lumière sur cet incident et à en poursuivre les auteurs", a-t-il ajouté.

Des colons israéliens ont attaqué vendredi à coups de pierres la voiture d'un photographe de l'Agence France-Presse (AFP) près du camp de réfugiés de Jalazoune, au nord de Ramallah en Cisjordanie occupée, a rapporté le photographe.

Plusieurs colons qui se trouvaient sur le bas-côté d'une route ont lancé des pierres contre le véhicule, qui a été sérieusement endommagé. Le photographe, Abbas Momani, âgé de 43 ans, a été très légèrement blessé à une main et au visage.

Des soldats israéliens qui se trouvaient à proximité, ne sont pas intervenus sur le moment, a précisé M. Momani.

Il était avec d'autres journalistes en route vers le camp voisin de Jalazoune pour couvrir une manifestation de Palestiniens.

Il est de plus en plus fréquent que des colons attaquent des voitures palestiniennes à coups de pierres, imitant les jeunes Palestiniens qui s'en prennent régulièrement aux véhicules israéliens dans les zones proches des implantations juives.

cf/prh/ml

PLUS:hp