NOUVELLES
10/03/2014 10:47 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

Cuba : Raul Castro appelle à accélérer les travaux du port de Mariel

Le président cubain Raul Castro a appelé à accélérer les travaux du méga-port de Mariel, à 45 km à l'ouest de La Havane, afin d'"atteindre le décollage économique" dont a besoin le pays, a rapporté lundi la presse cubaine.

"Je vous félicite tous, ceux qui dirigent et réalisent les travaux, pour ce que vous avez fait jusqu'à présent, mais il faut faire plus et mieux", a affirmé le président en visitant samedi le port, le plus gros investissement d'infrastructures de l'histoire de Cuba, selon le quotidien officiel du Parti communiste, Granma.

Avec le méga-port de Mariel, construit par le groupe brésilien Odebrecht et financé par le Brésil, "nous défendons l'avenir économique du pays", a ajouté le président cubain.

"Ici se trouvent les bases pour atteindre le décollage économique dont nous avons besoin", a-t-il souligné.

La visite du président à Mariel avait notamment pour objectif de "réviser les investissements réalisés dans les voies ferrées, les routes, les réseaux hydraulique et électrique, les infrastructures de télécommunications, les systèmes techniques et de sécurité", selon Granma.

Officiellement inauguré le 27 janvier en présence de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, le port de Mariel prévoit un développement sur 10 ans, sur une zone de 465 km2 comprenant le port et une zone franche industrielle et commerciale.

Cherchant à attirer les investissements étrangers, les autorités communistes cubaines entendent faire de la zone de développement spéciale de Mariel une enclave de haute technologie destinée au marché cubain et à la réexportation.

Le Brésil, deuxième partenaire commercial de Cuba après le Venezuela, a apporté un crédit de 802 millions de dollars pour les travaux de Mariel et la présidente Roussef a annoncé fin janvier le déblocage d'un nouveau crédit de 290 millions de dollars pour l'extension des travaux.

rd-jhd/hdz/phv

PLUS:hp