NOUVELLES
10/03/2014 08:54 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

Attentat dans un bus à Tel-Aviv: 25 ans de prison pour un Arabe israélien

Un Arabe israélien de 19 ans a été condamné lundi à 25 ans de prison pour un attentat qui avait fait 24 blessés dans un bus de Tel-Aviv en novembre 2012, pendant une campagne militaire israélienne dans la bande de Gaza.

Mohammad Mafarja, originaire de Taïbé, dans le centre d'Israël, avait été reconnu coupable il y a trois mois par un tribunal de Tel-Aviv de soutien à l'ennemi en temps de guerre et tentative de meurtre.

Selon la décision, le jeune homme, alors tout juste majeur, est monté dans le bus le 21 novembre 2012 et a déposé la bombe avant de descendre. Peu après, un complice, Ahmad Moussa, Palestinien de Cisjordanie, a fait détoner l'engin à distance à l'aide d'un téléphone portable.

Le procès de M. Moussa, qui se déroule devant un tribunal militaire, est toujours en cours.

Les deux hommes avaient décidé "de mener une attaque pour mettre fin à la guerre à Gaza", une semaine après le début de l'opération "Pilier de défense" contre les groupes armés de la bande de Gaza.

Quelques heures après l'attentat, mais sans que cela y soit lié, une médiation égyptienne a permis un cessez-le-feu mettant fin à l'opération, qui s'est traduite par la mort de plus de 170 Palestiniens et 6 Israéliens.

Le cerveau présumé de l'attentat, Mohammad Assi, membre de la branche armée du mouvement radical palestinien Jihad islamique, a été tué dans un échange de tirs avec l'armée israélienne en octobre près de Ramallah.

jjm/hmw/fcc/faa

PLUS:hp