NOUVELLES
09/03/2014 12:48 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Un journaliste canadien aurait été tué par l'armée en Syrie

La soeur d'un photojournaliste pigiste canadien affirme que son frère a été tué à Alep, dans le nord de la Syrie. Selon Justina Rosa Botelho, Ali Moustafa, un Torontois âgé de 29 ans, a été tué dimanche dans un bombardement.

Dans une entrevue téléphonique accordée à l'Associated Press, Mme Botelho dit avoir appris le funeste sort de son frère lorsque des militants lui ont envoyé une photo de sa dépouille.

Le militant d'Alep Abu Hassan al-Marea a également confirmé que M. Moustafa a trouvé la mort lorsqu'un baril explosif est tombé près de l'endroit où il se trouvait en compagnie de pompiers.

La Syrie est le pays le plus dangereux du monde pour les journalistes.

Depuis le début du conflit en mars 2011, des dizaines d'entre eux ont été kidnappés ou tués par les forces gouvernementales et par les rebelles.

PLUS:rc