POLITIQUE
09/03/2014 08:21 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Pierre Karl Péladeau annonce sa candidature pour le PQ (VIDÉO)

Après avoir nié vouloir se lancer en politique, l'homme d'affaires Pierre Karl Péladeau se présente finalement pour le Parti québécois dans la circonscription de Saint-Jérôme.

Un texte de Lili Boisvert Twitter Courriel

Pierre Karl Péladeau avait été nommé président du conseil d'administration d'Hydro-Québec en avril 2013 par le gouvernement péquiste. Il était auparavant président et chef de la direction de Vidéotron, mais a cédé sa place il y a un an.

Il était jusqu'ici demeuré vice-président du conseil de Québecor, le conglomérat médiatique fondé par son père, Pierre Péladeau, mais il affirme aujourd'hui avoir remis sa démission « à tous ses postes électifs » ce matin. 

Au sujet de son expérience dans le secteur privé, en conférence de presse, M. Péladeau a concédé que s'il était élu, il devrait adapter son style de gestion au secteur public.

La rumeur de sa candidature pour le PQ courait depuis avant même le déclenchement des élections, mais M. Péladeau niait jusqu'ici vouloir se lancer en politique. « Je ne me présenterai pas aux élections », disait-il le 26 février dernier.

M. Péladeau soutient aujourd'hui qu'il a décidé de se présenter aux élections il y a seulement quelques jours.

La circonscription de Saint-Jérôme était représentée par Jacques Duchesneau depuis 2012. Élu sous la bannière de la CAQ, M. Duchesneau ne se représente pas cette fois-ci.

Péladeau a choisi « le pire véhicule »

Réagissant à la nouvelle dimanche matin, le chef de la Coalition avenir Québec a déclaré que Pierre Karl Péladeau risquait d'être « déçu » avec le Parti québécois.

« Quand j'ai choisi d'aller au Parti québécois, un peu comme lui, je me disais qu'on allait pouvoir relancer le Québec, qu'on allait pouvoir un petit peu mettre de côté le lobby des syndicats, qu'on allait pouvoir réduire la croissance des dépenses. Et moi, j'ai été déçu. Parce que je me suis rendu compte qu'au Parti québécois, toutes les réformes concernant les finances publiques ou l'économie sont toutes prises en otage d'un sujet : le référendum sur la souveraineté », a dit François Legault.

Le chef de la CAQ croit aussi que la vision économique de Pierre Karl Péladeau est en contradiction avec celle du Parti québécois. Citant la hausse des tarifs en garderie, la hausse des tarifs d'électricité et le déficit prévu dans le dernier budget péquiste, François Legault se demande si c'est le Parti québécois qui a changé de plan ou si c'est Pierre Karl Péladeau qui a changé d'idée.

Quant au chef du Parti libéral, Philippe Couillard, il s'est borné à dire dimanche matin que la candidature de Pierre Karl Péladeau ne changeait rien au choix qu'avaient à faire les Québécois le 7 avril prochain : « Est-ce que c'est l'économie, la santé, l'emploi, l'éducation, ou est-ce que c'est un référendum? Si on est au Parti québécois, c'est clair, c'est un référendum ».

Désormais, le message de Pierre Karl Péladeau « devient celui du Parti québécois », ajoute Philippe Couillard.

« Avec cette nomination, tout est clair », selon QS

La coporte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a réagi avec force à l'annonce. « Le Parti québécois vient de faire un choix et un choix définitif. Il vient de faire le choix d'inclure dans ses rangs l'un des patrons les plus intransigeants du Québec », a-t-elle déclaré.

Mme David est outrée que le Parti québécois ait « osé demander aux progressistes du Québec de rallier ses rangs », juste avant de présenter la candidature de l'homme « responsable à lui tout seul de 14 lock-out, celui qui a utilisé des scabs durant ces périodes-là. Un patron qui a bénéficié de fonds publics dans toute cette histoire de l'amphithéâtre [à Québec], dont il va retirer des profits ».

« Vraiment, il faut se ressaisir tout le monde, au Québec. Il faut savoir où sont les progressistes », a dit Mme David, concluant que le seul parti progressiste au Québec était Québec solidaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

PKP dans Saint-Jérôme
Qui se présente? Qui ne se présente pas?