POLITIQUE
09/03/2014 03:53 EDT | Actualisé 10/03/2014 03:30 EDT

Pierre Karl Péladeau : un hommage à Julie Snyder

Pauline Marois a annoncé, dimanche, que Pierre Karl Péladeau sera candidat du Parti québécois dans la circonscription de Saint-Jérôme, en vue des élections du 7 avril prochain.

Un long point de presse a suivi le dévoilement de cette importante nouvelle. Dans son discours, Pierre Karl Péladeau a adressé un coup de chapeau à son ex-conjointe, Julie Snyder. Tous deux ont annoncé leur rupture par voie de communiqué le 10 janvier dernier, après une relation qui a duré près d’une quinzaine d’années.

Pierre Karl Péladeau a d’abord salué ses trois enfants, Marie, née d’une précédente union, et Thomas et Romy, et a ensuite souligné son admiration pour Julie Snyder.

«Le fait de faire de la politique, je le fais en pensant à mes trois enfants, Marie, Thomas et Romy, a-t-il martelé. Avec le souhait de leur léguer un pays dont ils seront fiers!»

«Je tiens à remercier très profondément, très sincèrement, Julie, la mère de mes deux derniers, de m’appuyer dans cette démarche, a-t-il ajouté. Son soutien était primordial dans la décision que je devais prendre de me présenter en politique et, sans son soutien, je ne serais pas ici devant vous ce matin. Merci beaucoup Julie!»

Puis, anticipant probablement d’autres questions à venir sur le sujet, il a refait le point sur sa relation avec Julie Snyder lorsqu’un journaliste lui a demandé pourquoi il avait nié à plusieurs reprises vouloir faire le saut en politique, ces dernières semaines.

«J’ai vécu une période difficile, dans les deux derniers mois a-t-il expliqué. Ceux et celles qui ont connu des séparations savent qu’on traverse, dans ces moments-là, une étape éprouvante dans sa vie. Nos avocats nous ont conseillé, proposé, de rencontrer une médiatrice, qui est en l’occurrence une psychanalyste. Et Julie et moi nous sommes prêtés à cet exercice.»

«Dorénavant, je pense que nous sommes dans la bonne voie pour trouver des solutions, a-t-il continué. La vie politique est trop exigeante, il faut avoir un environnement paisible. J’ai le soutien de Julie. J’ai discuté longuement avec Julie. Julie m’a donné son accord, et je suis privilégié de compter sur son soutien.»

Dans son laïus, Pierre Karl Péladeau a aussi brièvement évoqué la mémoire de son père, Pierre Péladeau, et a assuré avoir quitté tous ses postes de direction chez Quebecor et Hydro Québec, où il était président du conseil d’administration.

Après Julie

Julie Snyder, de son côté, est sortie de son mutisme vendredi. L’animatrice et productrice s’était montrée extrêmement discrète depuis l’annonce de sa séparation d’avec Pierre Karl Péladeau, le 10 janvier dernier. Elle n’avait fait aucune apparition dans les médias et avait pris une pause des réseaux sociaux, elle qui est habituellement très active sur Facebook et Twitter. Vendredi, en début de soirée, elle a adressé un long message à ses admirateurs sur Facebook.

«Désolée pour ces semaines de silence, mais mon âme en avait grand besoin. Pour apprivoiser la peine, il n’y a que le temps. Le temps est venu de revenir vers vous, car c’est maintenant de votre amitié dont j’ai encore grand besoin. Merci pour tous vos bons mots. Ils ont été des jets de lumière dans cette période plus sombre pour ma famille», a-t-elle notamment écrit.

INOLTRE SU HUFFPOST

PKP dans Saint-Jérôme
Qui se présente? Qui ne se présente pas?