NOUVELLES
09/03/2014 01:46 EST | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Manifestation à Paris contre "l'islamisation" et pour un référendum anti-immigration

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dimanche à Paris contre "l'islamisation" de la France et pour demander, comme en Suisse, un référendum sur l'immigration.

Les organisateurs, Riposte laïque, Résistance républicaine et le Bloc identitaire, ont revendiqué 1.000 à 2.000 manifestants. Les forces de l'ordre en ont dénombré 450, selon une source policière.

Estimant "exemplaire" la "votation" en Suisse en faveur d'une limitation de l'immigration, le fondateur de Riposte laïque Pierre Cassen a déclaré vouloir "profiter de cet élan pour nous aussi demander, sur l'immigration, un référendum".

Evoquant des sujets comme "l'islamisation", "il nous semble qu'il y a un décalage inquiétant (...) entre un peuple qui souffre de ses conséquences et des élites qui sont totalement insensibles à ces souffrances", a-t-il dit à l'AFP.

La présidente de Résistance républicaine Christine Tasin a quant à elle accusé "l'immigration" d'aggraver les choses en France, qui est "dans une situation difficile". Elle a jugé l'islam "complètement contradictoire avec nos lois et nos valeurs".

Le cortège a défilé derrière des banderoles comme "Islam ras-le-bol" ou "Immigration, islamisation, demain la remigration" pour le Bloc identitaire, groupe d'extrême droite dont les membres sont arrivés avec pétards et fumigènes en criant "on est chez nous", repris à plusieurs reprises par l'ensemble des participants.

Dans le cortège se trouvait l'écrivain Renaud Camus, théoricien du "grand remplacement" qui menacerait selon lui la civilisation française. Ses propos lors d'assises sur l'islamisation lui ont valu de comparaître récemment devant la justice pour provocation à la haine raciale.

spe/fff/alc/bap

PLUS:hp