NOUVELLES
09/03/2014 05:23 EDT | Actualisé 09/05/2014 05:12 EDT

Israël dit avoir intercepté 40 roquettes destinées aux militants de Gaza

EILAT, Israel - L'armée israélienne a annoncé dimanche avoir intercepté en mer Rouge un navire qui transportait quelque 40 roquettes d'une portée pouvant aller jusqu'à 160 kilomètres.

Le gouvernement israélien accuse l'Iran d'avoir tenté de fournir ces armes aux militants islamistes de la bande de Gaza, une allégation rejetée par Téhéran et les présumés destinataires de ce chargement.

Un représentant des autorités égyptiennes a de son côté soutenu que ces roquettes pourraient aussi avoir été destinées aux extrémistes de la péninsule du Sinaï, en Égypte, un territoire bordant le territoire de Gaza.

Ni Israël ni l'Égypte n'ont fourni de preuve pour soutenir ces accusations. Plusieurs questions demeurent en suspens, notamment celle de savoir comment les roquettes auraient pu être introduites dans la bande de Gaza en raison d'un barrage frontalier opéré par Israël et l'Égypte.

Le gouvernement israélien s'est servi de cette affaire pour renforcer les craintes quant à la dangerosité de l'Iran et inciter les puissances mondiales à suspendre toute négociation avec Téhéran à propos de son programme nucléaire.

Dans une autre tentative visant à prouver les liens présumés entre l'Iran et l'armement de militants, le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, doit tenir une conférence de presse lundi au port d'Eilat sur le bord de la mer Rouge.

L'armée israélienne a intercepté le navire mercredi dernier à environ 160 kilomètres au large des côtes du Soudan.

Le bateau contenait 40 roquettes M-302 d'une portée de 160 kilomètres, soit une distance suffisante pour atteindre les principales villes israéliennes depuis Gaza, ainsi que 181 obus de mortier et 400 000 munitions.

PLUS:pc