NOUVELLES
09/03/2014 12:32 EDT | Actualisé 08/05/2014 05:12 EDT

Boeing disparu: la Malaisie examine l'hypothèse terroriste

La Malaisie examine l'hypothèse terroriste dans l'enquête sur la disparition du Boeing 777 peu après son décollage de Kuala Lumpur samedi, et s'intéresse à cet égard à quatre passagers, a annoncé dimanche le ministre malaisien des Transports.

Les autorités malaisiennes avaient révélé samedi que deux passagers auraient utilisé des passeports européens volés pour embarquer sur le vol MH370 de la Malaysia Airlines entre Kuala Lumpur et Pékin.

Mais le ministre des Transports Hishammuddin Hussein a confirmé dimanche des informations de médias malaisiens indiquant que deux autres passagers potentiellement suspects avaient été identifiés. "Quatre noms sont sur mon bureau", a-t-il dit.

La Malaisie a saisi son agence de renseignement et "les agences de contre-terrorisme (...) de tous les pays concernés ont été informées", a souligné le ministre.

A la question de savoir s'il pouvait s'agir d'un détournement, le ministre a répondu: "Nous étudions toutes les hypothèses".

Il a confirmé l'envoi par la police fédérale américaine (FBI) d'agents et d'experts.

"J'ai parlé avec des (responsables) des agences de renseignement internationales et je dois les rencontrer dans l'après-midi", a-t-il affirmé.

Le vol MH370 transportait 227 passagers de 14 nationalités, dont 153 Chinois et quatre Français, et 12 membres d'équipage. Il avait disparu des écrans radars samedi vers 01h30 (17h30 GMT vendredi), soit environ une heure après son décollage.

jsm-dma/st/gab/glr

PLUS:hp