NOUVELLES
08/03/2014 09:17 EST | Actualisé 08/05/2014 05:12 EDT

Quatre Français à bord de l'avion de Malaysian Airlines disparu (Paris)

Quatre Français, dont trois élèves du lycée français de Pékin, se trouvaient à bord de l'avion de Malaysia Airlines transportant 239 personnes, disparu samedi entre Kuala Lumpur et Pékin, a indiqué à l'AFP la ministre déléguée chargée des Français de l'étranger Hélène Conway-Mouret.

"Je souhaite adresser un message de solidarité et de soutien aux familles des disparus du vol MH 370 dans cette épreuve difficile", a déclaré la ministre.

Selon Mme Conway-Mouret, les quatre disparus sont une mère de famille et ses deux enfants ainsi qu'une troisième adolescente, de nationalité franco-chinoise, qui voyageait avec eux. "Tous les trois sont élèves au Lycée français de Pékin et la maman, très impliquée dans la vie du lycée en tant que vice-présidente de l'association des parents d'élève", a précisé Mme Conway-Mouret. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place dans le lycée pour accueillir les élèves, a précisé la ministre.

"Le centre de crise du ministère des Affaires étrangères ainsi que nos ambassades en Malaisie et Chine sont pleinement mobilisés. Les recherches se poursuivent", a ajouté Mme Conway-Mouret. Les autorités françaises sont en contact étroit avec le directeur commercial de Malaysia Airlines.

Une cellule de crise a été mise en place au Quai d'Orsay et un numéro de téléphone (00 33 1 43 17 56 46) est mis à la disposition des proches de personnes susceptibles d'avoir voyagé dans cet avion.

Des avions vietnamiens à la recherche du Boeing 777 de Malaysia Airlines ont repéré samedi deux traînées de carburant parallèles de plusieurs kilomètres en mer de Chine méridionale, selon un haut responsable militaire vietnamien, sans pouvoir préciser d'où venaient ces traces.

L'appareil qui devait arriver à Pékin à 06H30 locales (22H30 GMT vendredi), a disparu samedi à 02H40 locales (18H40 GMT vendredi), environ deux heures après son décollage de Kuala Lumpur, selon la compagnie.

Le ministre français en charge des Transports, Frédéric Cuvillier, a proposé aux autorités vietnamiennes et malaisiennes l'aide de la France pour les recherches.

cr/alc/abk

PLUS:hp