NOUVELLES
08/03/2014 05:33 EST | Actualisé 08/05/2014 05:12 EDT

Le Boeing 777, un avion au bon bilan en matière de sécurité

L'avion de Malaysia Airlines qui a disparu samedi entre Kuala Lumpur et Pékin était un Boeing 777, long-courrier qui n'a connu qu'un seul accident mortel depuis sa mise en service il y a 19 ans.

La famille de ces gros-porteurs bi-réacteurs affiche un bon bilan en ce qui concerne la sécurité et l'appareil est l'un des plus populaires depuis sa mise en service en 1995.

Ces avions, souvent utilisés pour des vols de douze heures ou plus, par delà les océans, d'un continent à l'autre, ont remplacé en grande partie les anciens Boeing 747.

Le seul accident mortel impliquant un 777 avait eu lieu en juillet 2013 à l'aéroport de San Francisco.

La queue de l'appareil de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines avait heurté une digue séparant la piste d'atterrissage d'un plan d'eau. Trois personnes étaient mortes, dont une adolescente chinoise qui avait survécu au crash mais avait été écrasée sur le tarmac par un véhicule de secours.

Le rapport final sur l'accident est attendu d'ici son anniversaire. Mais à l'époque, le patron d'Asiana Yoon Young-Doo avait estimé qu'il n'y avait pas eu de problème avec les moteurs ou d'autre problème mécanique.

Après ce crash, des experts aéronautiques avaient loué le Boeing 777 pour la sécurité de ses équipements ayant permis d'éviter d'autres morts.

Le Boeing 777 a été impliqué dans un seul autre incident mortel, mais après l'atterrissage.

En 2001, les passagers d'un appareil de British Airways débarquaient à Denver lorsqu'un tuyau utilisé pour faire le plein s'était détaché. Le carburant dispersé s'était enflammé et l'employé en charge de l'opération avait été tué.

Le seul autre accident important avait eu lieu à l'aéroport d'Heathrow, à Londres, en janvier 2008. Tous les passagers du vol de British Airways avaient survécu et un rapport avait plus tard confirmé que l'accident avait été provoqué par de la glace formée dans le système de carburant. Des modifications avaient alors été effectuées.

L'appareil de Malaysia Airlines qui a disparu samedi entre la Malaisie et la Chine, provoquant des opérations de recherche en mer de Chine méridionale, était un Boeing 777-200.

Ce modèle, le plus ancien de la famille des 777, a une portée de 5.240 miles nautiques (9.700 kiomètres), selon le site internet de Boeing.

La disparition de samedi intervient au lendemain de l'annonce par le constructeur américain de fissures sur les ailes de certains de ses Dreamliner 787 pas encore livrés, réveillant le spectre de la série d'incidents ayant déjà cloué au sol cet avion pendant des mois.

Boeing a indiqué samedi sur Twitter suivre "attentivement les informations" sur le vol MH370 de Malaysia Airlines. "Nos pensées vont à tous ceux qui sont à bord".

st/mtp/ch/abd/ia

PLUS:hp