Huffpost Canada Quebec

Le Parti québécois lance officiellement sa campagne et attaque Philippe Couillard (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

LAVAL, Qc - Philippe Couillard se comporte comme s'il était le chef du Parti libéral du Canada, a déclaré samedi la chef péquiste Pauline Marois.

Devant 700 militants du Parti québécois réunis pour l'adoption de leur plate-forme électorale, Mme Marois a attaqué son adversaire libéral.

Parmi les chefs du Parti libéral du Québec(PLQ) qui se sont succédé depuis la fin des années 1950, M. Couillard est le seul à ne pas avoir pris la défense des intérêts de la nation québécoise, a déclaré la chef péquiste dans un discours.

«Lesage l’a fait, a-t-elle dit. Johnson, Bourassa, Lévesque, Parizeau, Bouchard, Landry (ces quatre derniers étaient péquistes) et même Jean Charest. Ils ont tous défendu les intérêts de notre nation.»

Selon la chef péquiste, M. Couillard a manqué à ses devoirs d'élu de l'Assemblée nationale.

«Je l’ai entendu défendre avec passion le Canada, la citoyenneté canadienne, a-t-elle dit. Mais pas une fois je n’ai entendu le nouveau chef libéral se battre avec la même passion, avec la même force, pour défendre les intérêts de la nation québécoise. Il pense, parle et agit comme un chef du Parti libéral du Canada.»

Bien qu'elle ait reconnu le bilan de M. Charest en matière de défense des intérêts du Québec, Mme Marois a affirmé qu'à l'arrivée au pouvoir des péquistes, en septembre 2012, la fierté québécoise «était en berne».

«Pour les libéraux, c’est comme s’il fallait s’excuser d’être une nation différente du Canada, a-t-elle dit. C’est comme s’il fallait s’excuser de défendre les intérêts du Québec. Comme s’il fallait s’excuser de vouloir vivre en français chez nous.»

Au cours d'une réunion à huis clos, les centaines de délégués d'exécutifs régionaux et des circonscriptions ont adopté à l'unanimité la plate-forme électorale péquiste.

Après le vote, Mme Marois est apparue sur une scène dans un hôtel lavallois devant la quasi-totalité de ses candidats qui se sont tenus derrière elle durant son allocution.

La chef péquiste a expliqué qu'elle présentera au cours des prochains jours les engagements électoraux d'un gouvernement péquiste.

«Nous allons donc poursuivre sur cette voie responsable, qui respecte la capacité de payer des Québécois, a-t-elle dit. Notre objectif est clair : aller chercher leur confiance pour avoir les moyens de nos ambitions pour le Québec.»

Mme Marois n'a pas rencontré la presse, après le dévoilement de sa plate-forme, mais son entourage a assuré qu'elle sera disponible pour répondre aux questions au moment où elle prendra ses engagements.

> Élections 2014: toutes les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne

À lire aussi sur le HuffPost Québec

La campagne électorale en citations
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction