NOUVELLES
08/03/2014 10:51 EST | Actualisé 08/05/2014 05:12 EDT

Ioulia Timochenko à Berlin pour des soins médicaux

L'ex-Premier ministre ukrainienne Ioulia Timochenko est arrivée à Berlin pour des soins à l'hôpital de la Charité, ont indiqué samedi des responsables de l'établissement, lors d'une conférence de presse.

L'égérie de la Révolution orange pro-occidentale de 2004 qui souffre d'hernies discales, a commencé à passer des examens samedi matin après son arrivée vendredi soir à Berlin, a indiqué Karl-Max Einhäupl, directeur de l'hôpital, précisant qu'aucune décision concernant une éventuelle opération n'avait encore été prise.

"Demain (dimanche) et lundi, nous allons continuer (d'établir) notre diagnostic pour voir ce qui peut être entrepris", a déclaré M. Einhäupl, lors d'une conférence de presse, retransmise à la télévision.

"Il n'est pas possible de prévoir combien de temps Mme Timochenko va rester à la Charité", a-t-il par ailleurs souligné, soulignant que ces hernies causaient "d'importantes douleurs". "Nous avons confiance dans le fait qu'elle puisse remarcher librement", a encore dit M. Einhäupl.

Les relations entre Mme Timochenko et l'équipe médicale de la Charité datent déjà de plusieurs années. Une équipe des médecins de cet établissement avait obtenu l'autorisation de l'examiner, notamment en avril 2012 alors qu'elle était emprisonnée en Ukraine, mais leur recommandation de la soigner en Allemagne n'avait jamais été acceptée par Kiev.

Libérée le 23 février, l'opposante de 53 ans était apparue le soir-même en fauteuil roulant sur le Maïdan, place de l'indépendance à Kiev.

En marge du congrès du Parti populaire européen (PPE, centre droit) à Dublin, Mme Timochenko a rencontré la chancelière Angela Merkel en fin de semaine.

elr/mr

PLUS:hp