NOUVELLES
07/03/2014 11:17 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Poutine espère que les Paralympiques à Sotchi vont "apaiser" les tensions

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi qu'il espérait que les jeux Paralympiques d'hiver à Sotchi allaient contribuer à "apaiser les tensions" provoquées par la crise entre l'Ukraine et la Russie.

"J'espère que les Paralympiques vont pouvoir apaiser un peu les tensions autour de l'Ukraine", a déclaré M. Poutine au président du Comité international paralympique, Philip Craven, à qui il faisait visiter la ville hôte des jeux située sur les bords de la mer Noire, dans le Caucase russe.

Quelques heures avant la cérémonie d'ouverture vendredi soir, l'équipe ukrainienne à Sotchi a annoncé qu'elle ne boycotterait pas les jeux, mais a exprimé clairement sa désapprobation quant à la situation prévalant en Crimée.

Le Comité international paralympique, qui, depuis l'accélération de la crise russo-ukrainienne du début du mois, s'était efforcé jour après jour de convaincre l'Ukraine de participer à ces jeux, a accueilli la nouvelle avec grand soulagement.

"Nous sommes ravis de la décision de l'Ukraine, car nous voulons que le sport prime sur le reste et que les effectifs des équipes soient au complet pour ces jeux qui, nous en sommes persuadés, seront fantastiques", a déclaré M. Craven.

"Le Comité a travaillé très étroitement avec le comité paralympique ukrainien toute cette semaine pour qu'ils restent à Sotchi", a-t-il ajouté, insistant sur le fait qu'à Sotchi, c'étaient les sportifs qui devaient être au centre de l'attention et non la politique.

M. Poutine était attendu à la cérémonie d'ouverture à 16h14 GMT. Mais plusieurs pays, dont la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis, ont décidé de ne pas envoyer de délégations officielles en signe de protestation contre la présence militaire russe en Ukraine.

ma/gk/abk/plh

PLUS:hp