NOUVELLES
07/03/2014 07:01 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Nike - Adidas: duel de géants au Mondial-2014 brésilien

Messi contre Ronaldo, Brésil contre Espagne: au Mondial-2014 le duel sera également économique entre l'Américain Nike et Adidas, l'équipementier allemand, sponsor officiel de la Coupe du monde, pour la première fois devancé par la marque à la virgule en nombre d'équipes qualifiées.

Dix équipes pour Nike, huit pour Adidas: une domination numérique qui a fait dire jeudi à Trevor Edwards, directeur de Nike Brands, dans un entretien avec l'AFP, à Barcelone (Espagne), que le fameux "swoosh" est désormais "la marque de football leader dans le monde".

Adidas a certes encore affirmé cette semaine, via Herbert Hainer, son directeur général, qu'elle jouerait "un rôle dominant" au Mondial-2014.

La marque allemande sera de fait sur tous les terrains avec "brazuca", le ballon officiel de la compétition. Et avec l'Espagne elle défendra son titre de vainqueur de la Coupe du monde, compétition que Nike n'a remportée qu'une fois, en 2002, avec le Brésil.

Mais Adidas sera devancée en nombre d'équipes partenaires. Espagne, Argentine, Colombie, Allemagne, Japon, Mexique, Nigeria et Russie pour elle, Australie, Brésil, Croatie, Angleterre, France, Grèce, Pays-Bas, Portugal, Corée du Sud et Etats-Unis pour Nike.

Nike, leader mondial du textile de sport, est un relatif petit nouveau dans le foot, un créneau dominé par Adidas et où il n'a débarqué que dans les années 90. Mais la progression est rapide, et la marque de Portland (Oregon) pense même que son chiffre d'affaires annuel issu du ballon rond, près de 2 milliards de dollars (1,44 milliard d'euros), pourrait bientôt dépasser celui qu'elle tire du basket-ball, le sport qui l'a lancée.

"Cela pourrait être très rapidement", a insisté Trevor Edwards jeudi à Barcelone, à l'occasion du lancement de la Magista, la dernière-née des chaussures Nike, qui équipera l'Argentin Messi ou l'Espagnol Iniesta.

Quelques heures auparavant, Adidas avait dévoilé sa "Primeknit", qui sera portée par le Portugais Ronaldo ou l'Uruguayan Luis Suarez.

tw/ol/gv

PLUS:hp