NOUVELLES
07/03/2014 11:25 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Les Frères musulmans sont un groupe terroriste, dit Riyad

RIYAD, Arabie saoudite - Les Frères musulmans forment un groupe terroriste au même titre qu'Al-Qaïda et d'autres, a statué vendredi le gouvernement de l'Arabie saoudite, avant de prévenir que ceux qui combattent dans leurs rangs pourraient écoper d'une peine de 30 ans de prison.

Un communiqué du ministère saoudien de l'Intérieur précise que le roi Abdullah a entériné les conclusions d'un comité chargé d'identifier les groupes extrémistes.

Les Frères musulmans ont été ciblés par plusieurs pays du Golfe depuis que le président égyptien Mohammed Morsi, qui était issu de leurs rangs, a été évincé du pouvoir le 3 juillet dernier.

L'Arabie saoudite interdit la vente des livres des Frères musulmans et a rappelé son ambassadeur au Qatar, un des rares pays qui appuie encore le groupe.

Les autres organisations identifiées vendredi sont les branches d'Al-Qaïda au Yémen et en Irak, le groupe syrien Front Nousra, le Hezbollah saoudien et les chiites yéménites Hawthis. La loi s'appliquera à tous les groupes identifiés comme terroristes ou violents par le Conseil de sécurité des Nations unies ou d'autres agences internationales.

La loi touchera enfin tous les citoyens saoudiens et tous les habitants du royaume qui font la promotion de l'athéisme ou d'une allégeance à quelqu'un d'autre que les leaders du pays.

La loi couvre les rassemblements de ces organisations en Arabie saoudite ou à l'extérieur, et s'applique aux commentaires formulés en ligne ou aux médias.

Les punitions inhabituellement sévères prévues par la loi sont probablement destinées à endiguer l'exode de jeunes Saoudiens qui partent combattre en Syrie, au Yémen et en Irak. L'Arabie saoudite craint que ces jeunes ne reviennent au pays radicalisés et armés, et qu'ils ne s'en prennent aux dirigeants du royaume.

PLUS:pc