NOUVELLES
07/03/2014 11:55 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Le Colorado lance une campagne pour rappeler que le pot au volant est criminel

DENVER - L'État du Colorado a consacré un million de dollars à une campagne publicitaire télévisée vouée à sensibiliser les consommateurs de marijuana à ne pas fumer avant de prendre le volant.

Le message véhiculé par les publicités, dévoilées jeudi par le département des Transports, est que les conséquences de la conduite sous l'influence de la drogue sont les mêmes que pour la conduite en état d'ébriété. Il s'agit de la première initiative de l'État en ce sens depuis qu'il a légalisé la marijuana en 2012.

«Drive High, Get a DUI», disent les publicités, ce qui signifie «Conduisez sous l'effet de la drogue, recevez une accusation pour conduite sous l'influence».

Bien que le cannabis y a été légalisé en 2012, la police d'État du Colorado n'a que tout récemment commencé à distinguer les arrestations pour conduite sous l'effet de l'alcool de celles sous l'effet de cette drogue. En janvier, 31 des 61 conducteurs arrêtés pour conduite sous influence avaient consommé de la marijuana.

Le Colorado comptabilisait autrefois les résultats des analyses toxicologiques, jusqu'à l'an dernier, lorsque le laboratoire qui s'en occupait a fermé. Les échantillons ont alors été redistribués dans des laboratoires privés, qui affirment manquer d'informations pour établir des statistiques.

Dans l'État de Washington, le seul autre ayant légalisé l'utilisation du pot à des fins récréatives, plus de 1300 analyses se sont avérées positives. Il s'agit d'une augmentation de près de 25 pour cent des cas de conduite sous l'effet de la marijuana par rapport à 2012. De ce nombre, 720 conducteurs présentaient un niveau toxicologique assez élevé pour être automatiquement condamnés pour conduite sous l'effet de la drogue. Les autorités de Washington affirment toutefois qu'il n'y a pas d'augmentation correlée du nombre d'accidents de la route.

PLUS:pc