DIVERTISSEMENT
07/03/2014 10:35 EST

Glen Matlock, un «ex-Pistols» de passage au Québec

Chris Pizzello/Invision/AP
Glen Matlock, the original bassist for The Sex Pistols, poses at the "Who Shot Rock and Roll" photo exhibition opening at the Annenberg Space for Photography on Thursday June 21, 2012 in Los Angeles. (Photo by Chris Pizzello/Invision/AP)

L’ancien bassiste des Sex Pistols Glen Matlock nous la joue acoustique en compagnie du New York Dolls, Sylvain Sylvain.

Glen Matlock… ce nom ne dit peut-être pas grand-chose à l’amateur lambda de musique, mais si on vous dit que le type fut le premier bassiste des Sex Pistols et qu’il est le coauteur de la plupart des chansons du mythique Never Mind The Bollocks, pierre angulaire du punk et disque qui encore aujourd’hui demeure un classique incontournable, là ça commence à devenir intéressant.

Même si son séjour au sein des enfants terribles du rock fut de courte durée, de 1975 à 77, il marqua à jamais la carrière de ce natif de Londres, occultant pratiquement tout ce que Glen Matlock a pu faire ensuite, des Rich Kids jusqu’à la reformation des Faces avec Ron Wood et mille autres projets entre les deux.

glen matlock

Donc bénédiction ou malédiction les Sex Pistols? “Je ne pense pas que mon passage chez les Sex Pistols fut une malédiction et ce ne fut certainement pas non plus une bénédiction, mais je ne peux pas nier que ça m’a ouvert bien des portes et permis de rencontrer beaucoup de gens. Je n’ai jamais été vraiment proche des gars du groupe. On s’est retrouvé pour faire quelques tournées, peut-être qu’il y en aura d’autres. Je suis fier de ce qu’on a fait, mais j’essaye de vivre dans le présent”, insiste un Glen Matlock tout juste tiré du lit. “On a joué à New York hier et disons qu’on a un peu fêté”.

Accompagné encore une fois sur cette tournée acoustique de Sylvain Sylvain, flamboyant guitariste des sulfureux New York Dolls – ou ce qu’il en reste –, Glen Matlock revisite, seul avec sa guitare acoustique, plusieurs morceaux des Pistols mais aussi de toutes ses autres aventures musicales et quelques reprises. “Je joue mes chansons, lui joue les siennes et on se retrouve tous les deux sur scène pour quelques morceaux aussi”, détaille Matlock. “Je connais Sylvain depuis très longtemps. C’était normal que je lui propose encore de faire cette tournée avec moi vu que la précédente, The Acoustic Anarchy Tour, s’est plutôt bien déroulée. Les gens en redemandent, ça veut dire que ça marche! Ça fait trois ou quatre ans que je fais ça et je pense que je le fais bien. C’est facile et immédiat. Tu prends ta guitare et tu joues. En plus Sylvain et moi avons deux fortes personnalités. On tue sur scène. On n’est pas là pour changer le monde ou révolutionner le rock, mais juste pour passer un bon moment.”

glen matlock

Ce sera la première fois par contre que Sylvain Sylvain accompagnera l’ex-Pistols au Canada. “La précédente tournée, je devais la faire avec Tommy Ramone (premier batteur des Ramones), mais il est tombé malade. J’ai donc fait appel à Sylvain, mais, pour différentes raisons, il ne pouvait pas rentrer au Canada. Je suis donc venu avec Scott Kempner (Dictators)”, explique celui qui en sera à son troisième passage en presque autant d’année au Québec. “Je connais bien Montréal et Québec et j’avoue que je me sens toujours super bien accueilli ici malgré le froid!”, tient à préciser Matlock avant de s’enquérir de la température actuelle et de demander si il devra s’habiller chaudement. La discussion s’étend ensuite sur l’hiver particulièrement rigoureux que nous connaissons jusqu’à ce que Matlock s’esclaffe: “Tu parles d’une conversation rock’n’roll… parler de météo c’est pas du tout punk!”

La paire sera à Québec à L’Agité le 9 mars et à Montréal à L’Esco le 11 mars.

INOLTRE SU HUFFPOST

Top 10 des jeunes artistes québécois à surveiller en 2014