NOUVELLES
06/03/2014 10:47 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Ukraine : "pas d'option militaire sur la table" (Premier ministre ukrainien)

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a affirmé jeudi à l'Otan que son gouvernement "n'avait pas d'option militaire sur la table", en appelant la Russie à "faire le premier pas en arrière".

"Nous sommes déterminés à régler cette crise pacifiquement", a dit M. Iatseniouk après une rencontre avec le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, au siège de l'Alliance à Bruxelles.

"Il n'y a pas d'option militaire sur la table, mais soyons clairs : c'est à la Russie de faire le premier pas en arrière", a-t-il ajouté. "Ce sont eux qui ont commencé; c'est à eux d'arrêter".

Interrogé sur une demande d'adhésion à l'Otan, le Premier ministre a répondu : "ce n'est pas sur notre radar".

En avril 2008, au sommet de Bucarest, les dirigeants des pays de l'Otan étaient convenus que l'Ukraine avait vocation à rejoindre l'Alliance, ce qui avait fortement irrité la Russie. Mais en 2010, le gouvernement nouvellement élu du président Viktor Ianoukovitch, pro-russe, avait renoncé à cet objectif, tout en continuant à coopérer avec l'Otan.

jlb/jri/sym

PLUS:hp