NOUVELLES
06/03/2014 11:26 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Ukraine : Klitschko qualifie de "provocation" la décision du Parlement de Crimée

L'un des principaux responsables politiques ukrainiens, l'ancien champion du monde de boxe Vitali Klitschko, a qualifié jeudi "d'énorme provocation" la décision du Parlement de Crimée de demander le rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie.

"C'est une énorme provocation contre l'Ukraine et c'est inconstitutionnel", a déclaré M. Klitschko à des journalistes à Dublin, où il participe au congrès du Parti populaire européen (PPE, centre droit), ainsi que Ioulia Timochenko, l'ex-Première ministre ukrainienne.

"L'Ukraine doit être un pays indépendant. Ce qui se passe concernant la Crimée est une provocation", a ajouté ce candidat à la présidence ukrainienne, qui s'exprimait au cours d'une petite manifestation contre l'intervention russe dans la crise ukrainienne.

Le Parlement local de Crimée, dominé par des pro-Russes, a demandé jeudi à Vladimir Poutine le rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie et annoncé l'organisation d'un référendum le 16 mars pour le valider.

Vitali Klitschko et Ioulia Timochenko, égérie de la Révolution orange pro-occidentale de 2004 libérée de prison après la destitution le 22 février du président pro-russe Viktor Ianoukovitch, doivent s'adresser aux délégués du PPE vers 18h00 GMT.

Le PPE se réunit en congrès jeudi et vendredi dans la capitale irlandaise pour lancer sa campagne pour les élections européennes de mai et désigner son candidat pour succéder au président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

L'ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker fait figure de favori face au Français Michel Barnier, actuel commissaire européen chargé des Services financiers.

cob-alm/dh/sym

PLUS:hp