NOUVELLES
06/03/2014 12:36 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Trois gardes présumés du camp d'Auschwitz sont libérés

BERLIN - Trois vieillards soupçonnés d'avoir travaillé comme gardes au camp de concentration d'Auschwitz ont été libérés par les autorités allemandes.

Un homme de 92 ans a été libéré jeudi après avoir versé une caution et remis son passeport aux responsables. Les deux autres, qui sont âgés de 88 et 94 ans, avaient été libérés au cours des derniers jours.

Une responsable du bureau du procureur de Stuttgart a indiqué que l'enquête contre eux se poursuit, mais qu'il n'est pas nécessaire de les maintenir en détention.

Les trois hommes avaient été épinglés en février, après que les procureurs aient décidé que les preuves étaient suffisantes pour les accuser de complicité pour meurtre.

Une décision rendue par la justice allemande il y a quelques années signifie que les anciens gardes des camps de concentration peuvent faire l'objet d'accusations, même s'ils n'ont pas participé directement à l'élimination des prisonniers.

Une trentaine de gardes présumés d'Auschwitz sont sous enquête à travers l'Allemagne.

PLUS:pc