NOUVELLES
06/03/2014 09:35 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Sarkozy et Bruni portent plainte pour atteinte à leur vie privée

PARIS - L'ancien président français Nicolas Sarkozy et sa femme Carla Bruni ont porté plainte pour atteinte à leur vie privée, jeudi, après que des conversations privées enregistrées par un ancien conseiller aient été détaillées par des médias français.

Les enregistrements touchent Mme Bruni et plusieurs membres de la garde rapprochée de M. Sarkozy. Ils ont été diffusés simultanément par l'hebdomadaire Le Canard Enchaîné et par le site Web Atlantico.

M. Sarkozy et Mme Bruni, qu'on peut entendre blaguer au sujet de leurs finances, réclament une injonction d'urgence dans cette affaire, ont révélé jeudi les avocats de l'ancien président.

L'ancien conseiller, Patrick Buisson, s'est lui aussi lancé à l'offensive. Il affirme qu'un défendeur non identifié lui a volé ces enregistrements, selon son avocat Gilles-William Goldnadel. M. Goldnadel reconnaît que M. Buisson est l'auteur des enregistrements, qui auraient été effectués pour l'aider dans ses tâches.

Par ailleurs, la poursuite pour atteinte à la vie privée déposée par l'actrice qui aurait eu une liaison avec le président François Hollande est maintenant devant les tribunaux.

Julie Gayet réclame 54 000 euros en dédommagements et frais juridiques au magazine Closer. La femme de 41 ans ne s'est pas présentée devant le tribunal de Nanterre, à l'ouest de Paris.

Enfin, l'ancienne compagne de M. Hollande, Valérie Trierweiler, a remporté une victoire contre Closer, qui devra maintenant lui verser un dédommagement de 12 000 euros et 1500 euros par jour tant que la somme ne lui aura pas été remise.

Mme Trierweiler avait poursuivi Closer pour avoir publié, en février, des photos d'elle en vacances, après sa séparation du président.

PLUS:pc