POLITIQUE
06/03/2014 11:49 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Élections 2014: Québec solidaire demande aux Québécois de «voter avec leur tête»

Agence QMI

MONTRÉAL - La porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, s'est attaquée au gouvernement sortant du Parti québécois, jeudi, lui reprochant d'être «inféodé au gouvernement fédéral» et de prôner une souveraineté «qui n'a pas de contenu».

Mme David a fait cette sortie alors que Québec solidaire dévoilait officiellement son slogan, «je vote avec ma tête», au lendemain du déclenchement de la campagne électorale.

Entourée de plusieurs de ses candidats, à Montréal, Mme David a insisté sur le fait que Québec solidaire était un parti résolument souverainiste, qui ne cède pas aux intérêts des multinationales et qui est libre d'attaches. «Québec solidaire s'affiche sans complexe et sans retenue», a-t-elle lancé.

Elle et l'autre porte-parole du parti et président, Andrés Fontecilla, ont dénoncé les positions du gouvernement du Parti québécois favorables à l'exploration du pétrole sur l'île d'Anticosti et à l'inversion du pipeline d'Enbridge, qui transportera du pétrole brut à Montréal depuis l'Alberta.

«C'est assez étonnant de voir un gouvernement se disant souverainiste être aussi inféodé au gouvernement fédéral et aux intérêts des pétrolières albertaines. Ça, franchement, du point de vue de Québec solidaire, nous considérons qu'on est très, très loin de ce Québec libre dont on rêve, c'est-à-dire libre d'attaches avec des multinationales qui pèsent lourdement, de tout leur poids, avec tous leurs cortèges de lobbyistes», a critiqué Mme David.

Slogan

Par la même occasion, Québec solidaire a lancé officiellement son slogan «je vote avec ma tête», avec une lettre écrite à la main par Mme David, au papier en-tête marqué plutôt d'un coeur. Elle y invite les électeurs à voter à la fois avec leur tête et avec la conviction du coeur.

Le slogan comporte diverses variantes. Par exemple, sur une affiche, on voit une vieille pompe à essence, accompagnée du slogan «Pour l'amour d'un Québec vert, je vote avec ma tête». Pour un «Québec juste», l'affiche propose plutôt une véritable tarte, mieux partagée entre tous.

Quand on lui a souligné que le parti de François Legault propose justement de faire un choix rationnel, avec la tête, en votant en faveur d'un parti qui veut mieux gérer les finances publiques et, selon lui, faire les compressions nécessaires pour l'avenir du Québec, Mme David a promis qu'elle montrerait bientôt aux citoyens son cadre financier. Ce cadre démontrera qu'il est possible de voter avec sa tête, de bien gérer financièrement, tout en réalisant certains projets de justice sociale, comme la construction de logements sociaux.

«Nous avons des propositions; elles seront chiffrées; elles seront porteuses, évidemment, d'audace et de changement. Ça, c'est possible. On pourra même examiner certaines questions de gaspillage. Mais on vous en dira plus au moment du dévoilement de notre cadre financier», a répondu Mme David.

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne électorale en images
Qui se présente? Qui ne se présente pas?