Huffpost Canada Quebec

La péquiste Marie Malavoy se retire de la vie politique (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

Ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport sous le règne de Pauline Marois, Marie Malavoy a confirmé jeudi après-midi qu'elle ne se représenterait pas dans la circonscription de Taillon afin de laisser la place vacante à une candidate dont l'identité sera annoncée vendredi.

À 65 ans, Mme Malavoy a expliqué qu'elle se retirait afin de permettre au Parti québécois de « renouveler son équipe de candidats ». Elle quitte avec « le sentiment du devoir accompli », citant notamment l'adoption de la loi sur la maternelle à 4 ans, la refonte du programme d'enseignement de l'histoire au secondaire et une nouvelle politique nationale du sport, du loisir et de l'activité physique qui sera dévoilée si le PQ est reporté au pouvoir.

Mme Malavoy a également profité de son point de presse pour renouveller sa foi souverainiste et souhaité l'élection d'un gouvernement péquiste majoritaire le 7 avril prochain, promettant en outre de continuer à militer pour le parti.

Vingt ans de politique

Née en Allemagne en 1948, Mme Malavoy a été députée de Sherbrooke de 1994 à 1998. Défaite dans cette même circonscription par Jean Charest en 1998 et 2003, elle a effectué un retour en politique active à la faveur d'une élection complémentaire dans Taillon en 2006, avant d'être réélue en 2007, 2008 et 2012.

Marie Malavoy a également été présidente du PQ de 2000 à 2006. C'est Monique Richard qui lui a succédé.

La circonscription de Taillon est située en banlieue sud de Montréal et comprend une partie de la ville de Longueuil. Ce bastion péquiste a déjà été représenté par René-Lévesque et Pauline Marois.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
La campagne électorale en images
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction