NOUVELLES
06/03/2014 11:28 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

L'incertitude en Ukraine a dopé les exportations américaines de maïs et de blé

Les ventes américaines à l'exportation de maïs et de blé ont explosé dans les derniers jours de février, en plein coeur de la crise ukrainienne.

Les Etats-Unis ont vendu plus de 1,5 million de tonnes de maïs au cours de la semaine achevée le 27 février (les décomptes s'arrêtant le jeudi), selon le rapport hebdomadaire du ministère américain de l'Agriculture (USDA), un chiffre bien supérieur aux attentes du marché, qui tablait sur 600 à 850.000 tonnes selon plusieurs analystes.

Le Mexique a par exemple acheté près de 440.000 tonnes de maïs. Les chargements effectifs de bateaux destinés à livrer les clients des Etats-Unis se sont élevés à environ 1,1 million de tonnes, en hausse de 33% par rapport à la semaine précédente.

"L'incertitude géopolitique autour de l'Ukraine incite les importateurs à acheter en se montrant prudents et à diversifier leurs sources d'approvisionnement", a expliqué à l'AFP Sébastien Poncelet, analyste chez Agritel.

Les Etats-Unis sont le premier exportateur mondial de maïs, suivis par le Brésil et l'Ukraine.

Un autre facteur joue toutefois en faveur du maïs américain: les inquiétudes sur la récolte brésilienne, affectée à la fois par des excès de chaleur et d'humidité.

Le blé s'est également bien vendu, avec des ventes atteignant 556.000 tonnes, alors que le marché espérait seulement 250 à 450.000 tonnes.

emi/fz/bap

PLUS:hp