NOUVELLES
06/03/2014 04:48 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Libye: Saadi Kadhafi remis jeudi à Tripoli fait face à "plusieurs chefs d'accusation" (procureur)

Un des fils de Mouammar Kadhafi, Saadi, remis jeudi par Niamey à Tripoli, fait face à "plusieurs chefs d'accusation", dont le meurtre d'un joueur de football et la participation dans la répression de la révolte de 2011, selon le bureau du procureur général.

Saadi Kadhafi est accusé notamment "de crimes visant à maintenir son père au pouvoir", lors de la révolte de 2011 qui a renversé le dictateur, a déclaré à l'AFP Seddik al-Sour, porte-parole du procureur général.

Il est aussi accusé d'implication dans le meurtre en 2005 d'un ancien entraîneur d'Al-Ittihad, club de Tripoli où il évoluait, a ajouté M. Sour.

Le fils de Kadhafi est accusé aussi par les autorités libyennes de "s'être emparé de biens par la force et l'intimidation quand il dirigeait la Fédération libyenne de football".

Selon le bureau du procureur général, d'autres "chefs d'accusation pourraient s'ajouter à la liste suite à l'interrogatoire de Saadi Kadhafi".

Passionné de football, Saadi Kadhafi a joué pour le club Al-Ahly de Tripoli, avant de rejoindre son rival Al-Ittihad.

Il était aussi capitaine de la sélection libyenne et à même réalisé son rêve en s'engageant durant une saison avec le club italien de Pérouse. Il dut toutefois abandonner son expérience italienne après avoir été contrôlé positif lors d'un examen anti-dopage.

Au terme de sa carrière de footballeur, il a était dirigeant du Club Al-Ittihad ainsi que de la Fédération libyenne de football.

Saadi Kadhafi s'était réfugié au Niger en septembre 2011 peu avant la chute du régime de Mouammar Kadhafi, capturé puis tué dans sa ville natale de Syrte le 20 octobre 2011.

ila/feb

PLUS:hp