NOUVELLES
06/03/2014 09:32 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Les observateurs de l'OSCE interdits d'entrée en Crimée (officiel)

Les observateurs envoyés en Ukraine à la demande du nouveau pouvoir à Kiev ont été interdits d'entrée en Crimée, a confirmé jeudi à Vienne l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Les 40 militaires non armés, issus de 21 pays membres de l'organisation, ont rebroussé chemin vers la ville de Kherson, où ils doivent décider de la suite de leur mission, a précisé un porte-parole.

L'OSCE confirmait les déclarations faites précédemment à l'AFP par une source occidentale.

Les Etats-Unis avaient exigé lundi l'envoi "immédiat" des observateurs. La Russie, également membre de l'OSCE, avait fait part en revanche de ses doutes, rappelant le précédent de la mission de l'OSCE en Ossétie du Sud, qui n'avait, selon elle, "pas apaisé, mais aggravé la situation".

Avant même la confirmation officielle de l'OSCE, la délégation américaine auprès de l'organisation a jugé jeudi le blocage des observateurs "inacceptable et malencontreux".

Kiev avait adressé une demande à l'OSCE pour l'envoi d'une telle mission du 5 au 12 mars.

Les observateurs interviennent dans le cadre du Document de Vienne, qui encourage notamment les pays membres de l'OSCE à inviter d'autres Etats membres à observer certaines activités militaires, et prévoit aussi des consultations et des coopérations "en cas d'activités militaires inhabituelles ou de tensions accrues".

cs/ilp/sym

PLUS:hp