NOUVELLES
06/03/2014 07:19 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Le gouvernement japonais va faire une déclaration sur le bitcoin (ministre des Finances)

Le gouvernement japonais va faire une déclaration sur le bitcoin par la voix de son porte-parole, a indiqué vendredi aux médias le ministre japonais des Finances, Taro Aso.

Depuis plusieurs jours, la presse nippone rapporte que les autorités fiscales japonaises préparent des règles coercitives pour ledit bictoin, une monnaie virtuelle qui a fait beaucoup parler d'elle ces dernières semaines du fait de la faillite d'une de ses plates-formes d'échange, MtGox, installée au Japon.

Le gouvernement japonais entend définir des règles claires pour les transactions en bitcoins qu'il considère comme étant une "marchandise" et non "une monnaie", avait écrit mercredi en une le quotidien économique Nikkei.

Mardi, d'autres journaux avaient indiqué que le ministère des Finances et l'Agence des impôts réfléchissaient à diverses formes de taxation des opérations en Bitcoins(BTC), une monnaie immatérielle internationale autorégulée qui peut servir à payer des biens et services ou être troquée contre des devises.

Le Nikkei a aussi affirmé que non seulement les autorités japonaises veulent taxer les bitcoins, mais en plus freiner leur expansion en limitant les possibilités d'échange via l'interdiction pour les banques et maisons de courtage de prendre en charge cette monnaie virtuelle.

kap/jr

PLUS:hp