NOUVELLES
06/03/2014 05:08 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

La gestion de l'offre laitière coûte cher aux consommateurs du Canada

shutterstock
milk

OTTAWA - Un nouveau rapport que publie le Conference Board du Canada conclut que la gestion de l’offre dans la production laitière au Canada fait hausser les prix à la consommation et élimine les occasions de croissance sur les marchés intérieurs et internationaux.

La gestion de l'offre vise à gérer les risques de marché auxquels sont confrontés les agriculteurs dans l'écoulement de leurs produits.

Le rapport conclut que la famille canadienne moyenne paie annuellement 276 $ de plus pour les produits laitiers que celle vivant dans un des pays n’étant pas soumis à un tel système.

Et même si la gestion de l’offre a fait des producteurs laitiers les agriculteurs les plus prospères du Canada, elle a aussi eu l’effet de ralentir l’innovation dans leur industrie.

Le rapport explique comment certaines modifications de la politique agiraient sur la rentabilité des fermes laitières et comment évoluerait l’industrie. Or, l'organisme soutient qu’il est possible de faire croître le secteur canadien des produits laitiers en redistribuant les actifs parmi les producteurs les plus efficaces.

Depuis deux ans, le marché mondial des produits laitiers a progressé de 2 pour cent mais les agriculteurs canadiens soumis au protectionnisme n’ont pu en profiter.

Le Conference Board du Canada affirme qu'un changement aux règles commerciales permettrait aux producteurs canadiens les plus efficaces d'offrir aux consommateurs canadiens et de l'extérieur des produits laitiers de qualité à bas prix.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le repas le plus santé au monde