NOUVELLES
06/03/2014 06:06 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

"Fort accroissement" des stocks mondiaux de céréales en 2014 (FAO)

Les stocks des principales céréales nécessaires à l'alimentation humaine et animale devraient enregistrer un "fort accroissement" en 2014 estiment jeudi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) et les principaux producteurs qui jugent les perspectives "favorables".

Si la tension actuelle autour de la Mer Noire (riche région pourvoyeuse de blé et maïs) "exacerbe l'incertitude sur les marchés, les récoltes exceptionnelles de plusieurs grands pays producteurs devraient stimuler l'offre et se traduire par un fort accroissement des stocks mondiaux de maïs, de blé, de riz et de soja en 2014", conclut le rapport de surveillance des marché de l'AMIS, le Système d'information sur les marchés agricoles, sous la houlette de la FAO.

Pour le blé, la FAO envisage une production mondiale de 716 millions de tonnes pour la campagne 2013-14 (contre 660 en 2012-2013) et des stocks de fin à 179 millions de tonnes contre 159 millions, notamment parce que la récolte australienne s'avère 2 millions de tonnes au-dessus des espérances et que la consommation s'ajuste en Chine et aux Etats-Unis.

En maïs, la production atteindrait - principalement grâce à la Chine et aux Etats-Unis - 1,006 milliard de tonnes (contre 875 millions) et les stocks 175 millions de tonnes au lieu de 131.

Le riz resterait stable à 494 millions de tonnes (contre 491) mais la production en Inde devrait fortement augmenter et porter les stocks à 179 millions de tonnes (175 l'an passé).

En enfin le soja, essentiel à l'alimentation animale et aux agrocarburants est revu à la baisse à 283 millions de tonnes (moins 6 millions de tonnes) en raison de la météo défavorable en Amérique du Sud (sécheresse sur le Brésil et l'Argentine) mais la demande est également estimée légèrement en retrait (278 millions).

Les prévisions de l'AMIS dépassent pour ces quatre productions celles du Conseil international des céréales (ICG) et du ministère américain de l'Agriculture (USDA). L'USDA publiera les siennes lundi.

Créé en 2011 par le G20, l'AMIS réunit une trentaine de pays comptant pour près de 90% de la production et consommation de céréales dans le monde.

ach/fz/mml/ml

PLUS:hp