NOUVELLES
06/03/2014 01:00 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Alouettes: Tom Higgins croit que son équipe sera compétitive et divertissante

MONTRÉAL - Le nouvel entraîneur-chef des Alouettes de Montréal Tom Higgins et son coordonnateur offensif Rick Worman auront plusieurs défis à relever cette saison, dont celui d'améliorer une offensive qui a connu une campagne 2013 en dents de scie en l'absence du quart étoile Anthony Calvillo.

Higgins, qui a rencontré jeudi les journalistes montréalais pour une première fois depuis sa nomination la semaine dernière, n'a toutefois pas hésité pour dire que son équipe n'était pas très loin du devant du peloton dans la LCF. Il a même insisté pour dire que les Alouettes n'étaient pas dans une phase de transition.

«Nous ne sommes pas en reconstruction», a déclaré Higgins, qui a guidé les Eskimos d'Edmonton vers le titre de la coupe Grey en 2003.

«Les Alouettes sont une équipe si bien montée que je ne sais pas comment nous ne pourrions pas obtenir de succès. Et ce n'est pas de la pression, c'est simplement la réalité. Nous allons avoir du succès et nous allons nous amuser.»

Avec le départ à la retraite de Calvillo, ce sera soit Troy Smith, soit Tanner Marsh qui aura la tâche de diriger l'offensive des Alouettes sur le terrain.

Les deux quarts ont connu parfois de bons moments et parfois des moments moins éclatants la saison dernière, après que l'équipe eut perdu les services de Calvillo en raison d'une commotion cérébrale.

Worman, un ancien quart dans la LCF qui a remporté deux coupes Grey en tant qu'entraîneur et qui a déjà dirigé les quarts Ricky Ray et Khari Jones avec les Eskimos d'Edmonton, aura donc la tâche d'aider les deux hommes dans leur développement.

«La chose la plus frappante quand vous comptez sur deux quarts, c'est la compétition, a admis Worman. Mais il faut aussi comprendre qu'ils vont être jugés par leur constance.

«Ils n'ont pas à tenter de remplacer Anthony Calvillo. Ils devront être capables d'aider la gestion de l'offensive de l'équipe et l'aider à obtenir du succès.»

Les Alouettes ont compilé un dossier de 8-10 la saison dernière, seulement leur deuxième saison sous la barre de ,500 depuis leur retour dans la LCF en 1996. Même sans Calvillo comme général à l'attaque, Higgins demeure positif en vertu des succès obtenus en défensive par le groupe dirigé par le coordonnateur défensif Noel Thorpe en 2013.

«Si nous pouvons continuer à provoquer des revirements comme la défensive l'a fait l'an dernier, en plus de réduire le nombre de revirements que nous commettons, nous serons immédiatement une meilleure équipe de football sans avoir rien à faire de plus», a-t-il indiqué.

Et si l'équipe a habitué ses partisans à obtenir du succès année après année, Higgins ne croit pas ressentir de pression particulière à l'approche de ce nouveau défi après six ans comme responsable des arbitres dans la LCF.

«Absolument pas et j'espère pouvoir enlever de la pression de sur mes joueurs et mes adjoints, ça fait partie de mes tâches, a mentionné Higgins. Je suis responsable de tout ce qui va mal fonctionner.

«Nous allons devoir accumuler rapidement les victoires parce que le ballon rebondit dans de drôles de directions dans cette ligue. Nous allons éliminer la pression en étant bien préparés, en bonne condition physique et en comprenant bien le plan de match. Ensuite, vous allez sur le terrain et vous exécutez les jeux.»

Higgins a refusé de faire des grandes promesses comme c'est souvent le cas lors des conférences de presse afin de présenter un nouvel entraîneur. Il a simplement promis que son équipe allait faire bouger le ballon, avant d'ajouter qu'il espérait que ce serait «vers l'avant».

Le groupe d'adjoints complétés

Les Alouettes ont annoncé jeudi le reste du personnel d'entraîneurs qui appuiera Higgins dans son travail.

Higgins s'est dit heureux du mélange d'entraîneurs expérimentés et de sang neuf qu'il y a au sein du personnel.

En plus de Worman, il est notamment allé chercher d'autres visages familiers, comme Kris Sweet et l'ancien entraîneur-chef du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke André Bolduc pour compléter le personnel d'adjoints à l'attaque. Il a même pigé dans la cour des Alouettes en offrant une première chance à l'ancien joueur, Anwar Stewart, et en embauchant l'ancien du Rouge et Or de l'Université Laval, Jean-Vincent Posy-Audette.

Les Alouettes ont aussi annoncé que Greg Quick était le nouvel entraîneur des secondeurs.

Ryan Dinwiddie, Erik Campbell, Mark Speckman et Keith Willis sont tous de retour au sein du personnel d'entraîneurs.

PLUS:pc