NOUVELLES
05/03/2014 10:08 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Wall Street hésite à l'ouverture et surveille l'Ukraine

La Bourse de New York hésitait à l'ouverture mercredi, reprenant son souffle après un nouveau record de l'indice S&P 500 la veille et surveillant la situation en Ukraine: le Dow Jones lâchait 0,06% et le Nasdaq 0,02%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 10,53 points, à 16.385,35 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,03 point, à 4.350,94 points.

Le S&P 500 abandonnait 0,06% (-1,17 point) à 1.872,74 points. L'indice s'était hissé la veille jusqu'à 1.873,91 points, un niveau jamais atteint auparavant.

Wall Street avait nettement rebondi mardi, les investisseurs retrouvant un certain goût du risque alors que semblait s'éloigner provisoirement la menace d'un conflit armé entre l'Ukraine et la Russie. Le Dow Jones Industrial Average s'était adjugé 1,41%, à 16.395,88 points, et le Nasdaq 1,75%, à 4.351,97 points.

"Les grands indices hésitent autour de l'équilibre avant une rencontre sur la situation en Ukraine" entre les chefs de la diplomatie américain et russe à Paris, ont relevé les experts de la banque Wells Fargo.

Malgré des propos jugés apaisants du président russe Vladimir Poutine, qui a déclaré mardi que l'envoi de troupes russes en Ukraine n'était "pas nécessaire pour le moment", les tensions restaient vives sur le terrain.

Les forces russes ont investi mercredi deux bases de lancement de missiles, des sites militaires hautement stratégiques en Crimée (sud de l'Ukraine), alors que Washington menace Moscou de représailles économiques et diplomatiques.

La parution de nouveaux chiffres économiques sans éclat aux Etats-Unis n'aidait pas le marché à trouver une direction.

Les créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis ont enregistré une progression moins nette que prévu en février, en raison des conditions hivernales exceptionnelles, selon la société de services informatiques aux entreprises ADP.

Les opérateurs surveillaient également la publication dans la matinée de l'indice ISM d'activité dans les services en février, et celle du Livre Beige de la Réserve fédérale américaine (Fed), un rapport de conjoncture sur l'économie américaine, en deuxième partie de séance.

Le marché obligataire reculait légèrement. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans avançait à 2,716% contre 2,691% mardi soir et celui à 30 ans à 3,648% contre 3,638% à la précédente clôture.

ppa/sl/are

PLUS:hp