NOUVELLES

Soudan du Sud: tirs intenses dans la capitale Juba (témoins, AFP)

05/03/2014 04:04 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

Des tirs intenses ont été entendus mercredi matin durant deux heures environs aux abords d'une base militaire de la capitale sud-soudanaise Juba, ont rapporté un correspondant de l'AFP et des témoins, sans pouvoir en préciser la cause.

Ces coups de feu ont éclaté vers 09h30 (06H30 GMT) aux environs de la caserne de Giyada, située près de l'université de Juba. Ils avaient cessé vers 11h30.

Des informations contradictoires circulaient sur l'origine des tirs: protestation contre le non paiement de soldes ou nouvelles défections au sein de l'armée alors que le pays est déchiré par un conflit au sein du régime qui s'est traduit depuis la mi-décembre par des combats entre factions rivales chez les militaires,

Selon la radio indépendante Tamazuj, les échanges de tirs auraient fait des morts, mais l'information n'était pour l'instant pas confirmée. Aucun porte-parole de l'armée sud-soudanaise n'était joignable dans l'immédiat.

L'ambassade des Etats-Unis à Juba a demandé à ses ressortissants de ne pas sortir dans les rues.

Le Soudan du Sud est en proie depuis le 15 décembre à de violents combats entre des soldats loyaux au gouvernement du président Salva Kiir et des forces -- soldats mutins, milices -- fidèles à l'ancien vice-président, Riek Machar, limogé à l'été 2013.

Les affrontements avaient débuté dans la capitale Juba avant de s'étendre à d'autres Etats clés du pays. Ils ont déjà fait des milliers de morts et quelque 900.000 déplacés.

str-sas-aud/ayv/jlb

PLUS:hp