NOUVELLES
05/03/2014 01:36 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Roumanie: changement "historique" à la tête de la Fédération de football

Pour la première fois depuis la chute de la dictature communiste il y a 24 ans, la Fédération roumaine de football a changé de président avec l'élection mercredi de Razvan Burleanu, actuellement à la tête de la Fédération européenne de mini football.

Agé de 29 ans, docteur en sciences politiques, Burleanu a été élu président de la Fédération roumaine de foot en remplacement de Mircea Sandu, en poste depuis 1990, juste après la chute de l'ex-dictateur Nicolae Ceausescu.

Ce changement intervient après "le tremblement de terre" causé la veille par la condamnation à de lourdes peines de prison ferme pour corruption de huit figures du foot roumain dont l'ancien capitaine du FC Barcelone Gheorghe Popescu. Emprisonné dès mardi soir, Popescu avait dû retirer sa candidature à la présidence de la Fédération.

D'autres anciens présidents de club prestigieux comme le Dinamo Bucarest ont également été écroués et devront rembourser des millions d'euros touchés illégalement lors du transferts de joueurs vers des clubs étrangers.

Après des années 1990 brillantes, le foot roumain est en profonde crise. L'équipe nationale, qui affronte l'Argentine en amical mercredi soir à Bucarest, a échoué à se qualifier pour un Mondial depuis 16 ans et les condamnations pour corruption se sont multipliées ces derniers mois.

"La reconstruction du foot roumain va pouvoir commencer", a estimé l'ancien arbitre et rival malheureux de M. Burleanu, Vasile Avram. "C'est un jour historique pour le foot roumain", a souligné de son côté Catalin Tolontan, éditorialiste pour le premier quotidien sportif du pays, Gazeta Sporturilor.

Razvan Burleanu veut notamment améliorer la formation des jeunes et rendre le championnat national plus compétitif.

iw/jde

PLUS:hp