NOUVELLES
05/03/2014 10:43 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Ouganda : Museveni débarque le chef de son parti, dans la perspective de la présidentielle

Le président ougandais, Yoweri Museveni, a limogé le secrétaire général du parti au pouvoir, aussi son Premier ministre, signe de potentiels règlements de comptes à la tête du pouvoir dans la perspective de la présidentielle, ont indiqué mercredi des responsables politiques.

Amama Mbabazi, 65 ans, a été évincé de la tête du Mouvement national de résistance (NRM) mais conserve son poste de chef de gouvernement, a affirmé le nouveau patron de la formation politique, Richard Todwong.

"On m'a chargé de coordonner les activités en tant que secrétaire général jusqu'aux prochaines élections" en 2016, a simplement indiqué M. Todwong à l'AFP, sans expliquer les raisons du limogeage de son prédécesseur.

Selon le quotidien gouvernemental New Vision, M. Mbabazi, pourtant allié de longue date du président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986, paie une trahison récente: il aurait fait campagne contre l'investiture du chef de l'Etat pour le prochain scrutin présidentiel.

Yoweri Museveni a récemment été officiellement désigné candidat du NRM pour cette élection.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de la présidence ougandaise, Tamale Mirundi, s'est refusé à tout commentaire.

str-sas/aud/ayv/jpc

PLUS:hp